Tour du Faso 2011 : 16 équipes, 1279, 7 kilomètres à parcourir

425 0
Le tour du Faso va bien se tenir cette année.  Des inquiétudes planaient cependant quant à la tenue de cette compétition, suite à la crise qui a secoué le Burkina Faso au premier semestre. La fédération burkinabè de cyclisme a voulu rassurer le public sportif lors d’une conférence de presse ce lundi 17 octobre 2011 à Ouagadougou.
16 équipes venues de 14 pays prendront part à ce tour cycliste international qui est à sa 25ème édition. Le Burkina Faso présente  trois équipes. Cette 25ème édition verra la participation de l’Allemagne, de l’Algérie, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la France avec deux formations (l’Alsace et la Sarthe), du Gabon, du Ghana, du Mali, du Maroc, des Pays-Bas, du Togo et de la Sierra Leonne. Cette dernière équipe qui a décidé de rallier Ouagadougou serait actuellement en panne en Guinée Conakry. Les équipes participantes devront parcourir 10 étapes soient 1279, 7 km. La première étape Laye-Ouahigouya sera lancée le 21 octobre. La dernière, Saponé-Ouagadougou longue de 113,8 km avec un circuit de 5,10 km x15  aura lieu le dimanche 30 octobre 2011. Cette année, la FBC n’a pas prévu de piste, et le tour va couvrir les régions du nord, du plateau central, du centre, du centre-est, l’ouest et du centre-est. Une situation qui s’explique par des travaux engagés sur la voie que voulait utiliser la fédération burkinabè de cyclisme. La plus longue étape est le circuit Tenkodogo-Zorgho (170,8 km) et la plus courte est celle de Boromo-Bobo (74,5).

Les Etalons cyclistes qui sont internés depuis le 8 octobre sont en forme selon le président de la Fédération burkinabè de cyclisme Alassane Ouangrawa. Abdoul Wahab Sawadogo de l’AS Bessel, Houdo Sawadogo et Idrissa Sawadogo de l’AS ONATEL ne seront pas retenus pour des questions « d’indisciplines » selon Alassane Ouangrawa. La préparation s’est effectuée uniquement à Ouagadougou faute de moyens, ce qui n’empêche pas la fédération burkinabè de nourrir des ambitions comme celle de remporter l’un des maillots les plus importants de cette compétition, le jaune ou le vert.  Martin Sawadogo, de retour d’un stage à la direction technique nationale de la fédération française espère que les nouvelles connaissances acquises lui permettront de hausser le niveau de l’équipe burkinabè lors de cette course.

Sur le plan médiatique, le comité d’organisation à travers la voix de Francis Ducreux souligne que le Tour du Faso sera retransmis dans 125 pays avec un direct à la télévision nationale lors de l’étape Boromo-Koudougou (153 km).

Boukari Ouédraogo



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *