DJATA ILEBOU, TOUJOURS DANS NOS COEURS

1470 0

Des artistes, toutes catégories confondues et des autorités politiques et culturelles du Burkina Faso ont rendu un vibrant hommage, au cours de la semaine écoulée, à Djata Ilébou, artiste musicienne que le sort a arraché à l’affection de sa famille et à l’ensemble des mélomanes, il y a de cela un an déjà.

DJATA ILEBOU. Image: martelkapale
DJATA ILEBOU. Image: martelkapale

L’on se rappelle encore, comme si c’était hier, la disparition tragique de cette vedette tant adulée par l’ensemble de la population. Djata Ilébou a perdu la vie dans un tragique accident, alors qu’elle revenait d’un concert qui s’est tenu à quelques encablures de la capitale. Elle fut d’abord plongée dans un long coma. Lorsqu’elle fut revenue à elle, et que l’ensemble de la population se réjouissait, la mort, cette grande faucheuse est arrivée, et l’a arrachée au nez et à la barbe de tous. Suite à ce drame, l’on se rappelle encore, combien la mobilisation de l’ensemble de la population fut grande pour lui signifier tout le bien que l’on pensait d’elle.

Une année plus tard, Djata est restée dans les cœurs de tous les mélomanes et de l’ensemble des artistes burkinabè. La preuve, une case lui est dédiée, au musée de Me Titinga Frédéric PACERE. La réalisatrice Appoline TRAORE, pour qui elle a assuré la composition du générique du film “Le Testament”, et l’ensemble des comédiens dudit film, ont aussi repris la chanson dans un clip pour lui signifier leur reconnaissance.

Au cours de la semaine du 16 au 21 octobre, les artistes musiciens et l’ensemble des politiques travaillant à un essor de la culture burkinabè, lui ont rendu un vibrant hommage. Une cérémonie de libation sur la tombe de la défunte a marqué le point de départ de ces activités qui se sont refermées par un concert hier vendredi, à la Maison du peuple. 80% des bénéfices de ce concert iront aux enfants de Djata Ilébou et 20% à un orphelinat de la place. Que l’âme de celle qui a réalisé un chef-d’œuvre en hommage aux orphelins trouve, en ces différents gestes, la reconnaissance de l’ensemble des burkinabè.

Rialé 



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *