Affaire maternité Sylla de Bobo-Dioulasso : 6 mois fermes pour l’accoucheuse

611 0

Le verdict est enfin tombé ce vendredi 21 octobre. Le tribunal de Grande instance de Bobo-Dioulasso, six jours après le jugement, a condamné l’accoucheuse à 6 mois fermes plus trois millions d’amende pour l’accoucheuse.

Symbole de Justice

L’accoucheuse auxiliaire, Bahan/Ouattara Salimata est condamnée pour négligence à assister la parturiente Sita Traoré qui est décédée. Quant à l’agent itinérant de santé, Zeinabou Yoni, elle, écope de 6 mois de prison avec sursis, plus une amende de trois millions. Ce sont là les peines infligées aux deux agents de santé. En Rappel, Sita Traoré 26 ans et mère de six enfants vivants, est décédée à la maternité Sylla Sanou de Bobo,  dans la nuit du 31 août au 1er septembre 2011. Celles qui devaient s’occuper d’elle ce jour, ne l’ont pas fait, parce qu’elles se reposaient dans la salle de garde. Traduites en justice pour ces faits de non assistance,  les deux agents n’ont pas reconnu l’acte  à eux  reproché. Malgré tout, le parquet a estimé que le délit de non assistance est bien constitué. Ainsi, il avait demandé la peine de deux ans fermes pour les deux agents et une amende de 600 000 FCFA. L’époux de la défunte, Adama Traoré quant à lui avait demandé 40 millions à titre de dommages et intérêts. Il va donc se contenter de 6 millions pour les réparations. Notons que dès l’annonce du verdict, les agents de santé avaient décidé de faire appel le lundi 24 soir.

Boroma



boroma

daosouro

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *