1er Forum des acteurs des marchés publics, la nécessité de réformer

396 0
Le premier forum des acteurs des marchés publics, organisé par la direction générale des marchés publics du ministère de l’Economie et des Finances, a clos ses portes ce vendredi 28 octobre 2011 à Ouagadougou, sur une note de satisfaction générale des participants.
Entrée principale MEF
Entrée principale MEF

Les deux jours ont permis aux acteurs des marchés publics issus de l’administration publique, des collectivités territoriales, de la société civile, du secteur privé, de débattre des questions essentielles touchant la gestion des marchés publics.  Au terme des travaux, il se dégage au-delà de la nécessité de la tenue du forum, une nécessité de veiller à des réformes dans la chaîne de passation  des marchés publics.

En rappel, trois thèmes ont été débattus au cours de cette rencontre : la lourdeur, la célérité et la transparence dans le traitement des dossiers de marchés publics et de délégation de service public;  le dispositif de gestion des marchés publics, des délégations de service public et la promotion du secteur privé; et enfin la modernisation de la gestion des marchés publics.

De ces trois grands thèmes abordés à l’occasion de ce premier rendez-vous des acteurs des marchés, il ressort de nombreuses préoccupations, les unes aussi fondées que les autres. Incompréhension des textes, lourdeur et lenteur administrative, corruption entre autres, ont été les principales, et qui, au regard des conclusions du forum, trouveront des solutions idoines.

Compte tenu de l’engouement des participants pour les questions abordées et de l’importance des problèmes posés, les participants ont recommandé l’institutionnalisation du forum avec une périodicité de deux ans. Ils ont également soutenu la mise en place d’un comité de suivi composé de l’administration, des collectivités territoriales, de la société civile et du secteur privé, chargé de l’élaboration d’un plan d’action  et de suivi-évaluation des actions à mener.

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao qui a présidé la clôture des travaux a assuré la disponibilité de son gouvernement à accompagner la mise en œuvre des conclusions du forum, pour plus de transparence dans la gestion et la passation des marchés publics.

«J’ai la pleine conviction que nous devons travailler à rendre notre système de commandes publiques plus performant afin qu’il contribue efficacement à la bonne exécution des projets et programmes de développement», a précisé le Premier ministre.

Au regard de l’importance, et de la nécessité d’organiser cette rencontre et des conclusions auxquelles elle a abouti, les participants ont adressé leurs félicitations au gouvernement pour l’initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre