Industrie minière au Burkina (partie 1): Entrevue vidéo de Benoît La Salle, PDG de SEMAFO

399 0
Bénoit La Salle, PDG de SEMAFO.

Le Burkina Faso a été fortement représenté au dernier Forum économique international des Amériques tenu à Toronto, du 23 au 25 octobre 2011.

À l’initiative de l’Ambassadeure du Burkina au Canada, Juliette Bonkoungou, une délégation de haut niveau conduite par le Ministre des carrières et des mines, Salif Kaboré, le Burkina Faso a exposé les potentialités économiques du pays, notamment dans le secteur minier.

Les objectifs du Forum économique international des Amériques sont entre autres:

  • Offrir à ses participants l’accès à une information privilégiée en favorisant une discussion libre et complète des différents aspects de l’économie avec l’apport d’intervenants et d’experts parmi les mieux qualifiés ;
  • Promouvoir les liens entre les gouvernements, les organismes internationaux, les gens d’affaires, les membres de la société civile, les associations de travailleurs et les universités.

Au lendemain du forum, la compagnie minière installée au Burkina a organisé un déjeuner d’affaires avec le Ministre des mines du Burkina afin de présenter les opportunités du secteur minier du Burkina aux investisseurs étrangers de Toronto, de New York et de Londres. Burkina 24 reviendra sur le contenu de ce déjeuner d’affaires dans ses prochaines publications.

Dans le discours introductif de ce dejeuner, l’Ambassadeure a presenté M. La Salle comme l’un des pioniers du renouveau du secteur minier du Burkina pour avoir été le premier à re-investir dans ce secteur après les années 1990 alors que la plupart des investisseurs avaient déserté le Burkina. Selon Mme Bonkoungou,  “Son engagement et sa générosité envers mon pays, démontre à l’envie qu’on peut faire des affaires avec un pays tout en faisant sienne, les préoccupations des plus démunies et en contribuant activement à faire la promotion de ce pays”. 

En marge de ce dejeuner d’affaires, Burkina 24 a voulu en savoir davantage sur la compagnie SEMAFO et ses activités au Bukina à travers l’entretien, avec son PDG Benoît La Salle, qui suit:

Entretien réalisé avec la collaboration de Huguette Konaté.

Crédit photo: business financialpost

Lire aussi Industrie minière au Burkina (partie 2): Salif Kaboré, Ministre des mines: «c’est environ 40 000 personnes qui vivent du secteur minier». 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

  1. J’abonde dans votre sens, ce qui m’avait incit? ? dire dans ces ligens que nos hommes politiques peuvent difficilement exister sans endetter l’Etat qu’il dirigent et ce, sous la pression du syst?me d?mocratique tel qu’il s’organise actuellement (?tre d?raisonnable ou dispara?tre du paysage).Ce ? quoi on ?nonce la possibilit? de rendre anticonstitutionnel l’endettement d?mesur? mais m?me l’Allemagne qui a fait ce choix, n’est pas ?pargn?e. Alors … ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre