Les auditeurs francophones veulent promouvoir la bonne gouvernance dans l’espace UEMOA

294 0
Des représentants d'associations et d'instituts membres de l'UFAI. ©Burkina24

Les professionnels de l’audit interne de l’espace francophone sont réunis dans la capitale du Burkina Faso dans le cadre de la première conférence sous régionale (UFAI). Pendant 48h, l’audit interne et sa contribution à la promotion de la bonne gouvernance dans l’espace UEMOA  seront au centre de leurs réflexions.

 La première conférence sous régionale de l’Union Francophone de l’Audit Interne a été présentée, à son ouverture, comme un cadre de concertation et d’échanges entre professionnels de l’audit interne. Les participants venus de l’espace francophone, se pencheront sur la contribution de l’audit aux économies de l’espace UEMOA, guidés en cela par le thème central, « Audit interne : quel apport pour les économies de l’UEMOA ». Ce n’est donc pas un hasard que le Burkina Faso qui abrite le siège de la commission de cette institution sous régionale, soit le pays d’accueil de cette rencontre.

Selon le premier ministre Luc Adolphe TIAO qui a présidé l’ouverture de la conférence aux côtés de son homologue nigérien Brigui RAFINI, ce thème « interpelle à développer et à déployer des outils efficaces d’auto-évaluation et de remise en cause de la gouvernance ». Car il s’agit en définitif  de réfléchir à la contribution de l’audit interne à la promotion de la bonne gouvernance économique.

Les deux jours d’échanges et de partages, à travers les conférences, tables rondes et ateliers, visent ainsi à « développer l’audit interne au sein de l’espace UEMOA », a précisé le président de l’UFAI, le Suisse Denis Neukomm. Plus d’une quarantaine de conférenciers, pour la plupart des spécialistes de l’audit interne, communiqueront sur un certain nombre de sous thèmes pour rendre les participants aptes à mettre l’audit interne au profit de la bonne gouvernance économique.

C’est tout à l’honneur de l’Association Burkinabè des Auditeurs et Contrôleurs Internes (ABACI) qui s’est vue confiée l’organisation de la première conférence sous-régionale de l’UFAI, a laissé entendre son président, Monsieur Sidiki SEREME.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre