Droits humains et liberté d’expression : Semfilms Burkina lance sa WebTV

566 0
Le logo de la nouvelle WebTv. Photo Semfilms

L’association Semfilms Burkina  a procédé ce vendredi 18 novembre au lancement de sa WebTv  consacrée aux droits humains et à la liberté d’expression.

DroitLibre TV, c’’est le nouvel outil que compte utiliser l’association Semfilms Burkina dans son engagement à promouvoir les droits humains et la liberté d’expression. Un outil bien trouvé à l’heure où les progrès technologiques offrent plus d’une possibilité pour toucher le maximum d’individus en faveur des droits humains et de la liberté d’expression.

DroitLibre TV, selon les explications d’Abdoulaye Diallo, membre de Semfilms Burkina, est une télévision sur le net, animée par une équipe au sein de l’association, qui offre à voir, des reportages et des vidéo relatifs aux droits humains et à la liberté d’expression, avec en sus, l’avantage non négligeable de l’interaction. Tablant sur la vulgarisation « à grand pas » de l’internet en Afrique, les initiateurs de DroitLibre TV disent tenir par là le canal pour atteindre la jeunesse, une cible privilégiée des actions de l’association. « Nous n’avons pas  oublié ceux qui n’ont pas accès à l’internet », rassurent les initiateurs de la WebTv. Pour ceux-là, l’association a choisi d’éditer des DVD contenant les meilleurs reportages.

Semfilms Burkina est une association active et les projections de films constituent sans conteste l’activité majeure de l’association. Elle tient d’ailleurs chaque année un festival de cinéma, bien connu des Burkinabè et même à l’extérieur, le Festival Ciné Droit Libre.

DroitLibre TV s’inscrit dans le prolongement de ce Festival, et vise à offrir au public la possibilité de voir, entre deux festivals, des films sur des sujets de droits humains et de liberté d’expression et qui de fait sont passibles de censure sur d’autres plateformes de diffusion, a confié Abdoulaye Diallo. L’ambition des initiateurs  de cette « WebTV 100% droits humains » et « 100% liberté d’expression » est tout aussi  grande :« libérer l’homme et la parole ».

Le public a suivi avec attention la démonstration sur grand écran de la WebTV. Photo Burkina24

Ce lancement s’est fait en présence des partenaires de l’association et d’un grand public venu découvrir la nouvelle télévision en ligne par la démonstration qui en a été faite. Une télévision qui agrandit le paysage médiatique burkinabè, avec sa ligne de diffusion assez originale et résolument engagée.

Des explications sur l’initiative, des félicitations adressées à l’association Semfilms Burkina ainsi qu’une projection de film ont ponctué ce lancement, parrainé par le ministre de la communication, porte parole du Gouvernement, Alain Édouard TRAORE.

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *