Burkina Faso – Israël : les perspectives d’une bonne coopération malgré tout

1061 0
Le tête-à-tête entre l'ambassadeur israélien, Benny Omer et le Premier ministre Luc Adolphe TIAO. ©Burkina24

Le premier ministre a reçu en audience ce mercredi, l’ambassadeur de l’Etat d’Israël au Burkina Faso avec résidence en République de Côte d’Ivoire, Monsieur Benny Omer. Le diplomate est venu  parler de coopération entre les deux États, avec en toile de fond, la position burkinabé relative à la reconnaissance de l’État palestinien.

S’exprimant à sa sortie d’audience, Monsieur Benny Omer dira que le sujet principal de sa visite se résume à la coopération. La coopération entre le Burkina Faso et l’Etat d’Israël se traduit dans plusieurs domaines, dont celui de l’agriculture, avec l’appui de l’Etat d’Israël à la formation de jeunes burkinabé. L’ambassadeur a énuméré quelques exemples de bonne coopération dans le domaine de l’agriculture avant d’égrener les perspectives, quelques minutes plus tôt, abordées avec le premier ministre pour le renforcement de la coopération.

D’autres domaines de coopération ont été abordés, en l’occurrence, les questions d’énergie, de télécommunication et d’infrastructure. Mais le tête-à-tête a été aussi l’occasion pour le premier ministre Luc Adolphe TIAO de réitérer l’amitié du Burkina Faso à l’Etat d’Israël. En effet, les relations diplomatiques entre les deux pays ont connu à un moment de l’histoire, une instabilité : elles ont été rompues en 1973 et reprises en 1993.

Et sur la question épineuse de la reconnaissance de l’Etat palestinien, le diplomate avoue comprendre la position du Burkina. « Le Burkina Faso est un pays qui cherche la paix et veut encourager les autres peuples à promouvoir la paix à travers le dialogue », explique-t-il. Et la position du Burkina Faso qui a reconnu l’Etat palestinien est, de l’aveu du diplomate israélien, une position appréciée énormément en Israël, parce que par-dessus tout, le Burkina Faso prône la recherche d’une solution pacifique par le dialogue entre Israéliens et Palestiniens.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

There are 1 comments

  1. Pourquoi le Burkina collabore avec un Etat raciste et communautariste comme Isra?l. C’est honteux.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *