Affaire Zengue : l’Appel de la Namibie rejeté

701 0

Suite à la délibération de la Confédération Africaine de Football (CAF) sur l’affaire Hervé Zengue après la réserve posée par la Namibie lors du match remporté 4#1 à Windhoek, la fédération namibienne de football avait fait appel de cette décision. Cet appel vient d’être rejeté par le jury d’appel de la CAF, lors d’une audience tenue le 15 novembre 2011.

CAF-logo-2009. source wikipédia
CAF-logo-2009. source wikipédia


Les Étalons du Burkina Faso seront bien présents à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN). La fédération namibienne de football avait fait appel de la décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui avait confirmé l’éligibilité de Hervé Zengue d’origine camerounaise. Une décision qui n’a pas plu à la fédération namibienne. Celle-ci a fait appel devant la cour d’appel de l’instance dirigeante du football africain. Le jury de la cour d’appel a rejeté l’appel de la partie namibienne. Il « déclare régulier, en la forme, l’appel interjeté par la Fédération Namibienne de football », mais « déclare irrecevable la réserve déposée par la Fédération Namibienne de football, sur le cas Herve Zengué, pour non-respect du formalisme prescrit par l’article 37 des règlements de la CAN 2012 ».

Hervé Zengue d’origine camerounaise a acquis la nationalité burkinabè après son mariage avec une Burkinabè en 2006, ce qui lui permet d’être éligible pour le Burkina Faso, surtout que le critère d’âge avait été supprimé en 2008 sur proposition de l’Algérie avant de rentrer en vigueur l’année suivante. Il ne reste plus que le tribunal arbitral du sport comme dernier recours pour la Namibie, mais cette dernière option ne devrait pas aboutir, au vu des documents fournis par l’instance dirigeante du football burkinabè.
Le Président de la Fédération Burkinabè de Football (FBF),  Zambendé Théodore Sawadogo, a toujours affirmé sa sérénité concernant cette affaire. Pour rappel, les Étalons qualifiés pour la CAN 2012 prévue au Gabon et en Guinée Équatoriale, sont logés dans le même groupe que l’Angola, la Côte d’Ivoire et le Soudan.

Boukari Ouédraogo



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *