Nigeria: mort du colonel Ojukwu, chef de la rebellion du Biafra

571 0
Ojukwu, chef de la rebellion du Biafra

Emeka Odumegwu-Ojukwu, chef de la guerre de sécession du Biafra, à la fin des années 60, héraut de la communauté Igbo, est décédé à l’age de 78 ans en Grande-Bretagne, a annoncé samedi la présidence nigériane.

Ancien étudiant d’Oxford, le colonel Ojukwu, avait lancé en mai 1967 une tentative de sécession alors qu’il était gouverneur militaire de région. Il accusait le pouvoir fédéral dominé par les musulmans du nord de marginaliser sa communauté, notamment après l’assassinat en juillet 1966 du seul président d’origine Igbo, le général Thomas Aguiyi-Ironsi.

Deux ans et demi plus tard, après plus d’un million de morts de faim et de maladie, la république du Biafra était rayée de la carte en janvier 1970.

Le président Goodluck Ebele Jonathan a fait état de sa “tristesse” et du “sentiment d’une énorme perte nationale du décès du chef Chukwuemeka Odumegwu Ojukwu au Royaume-Uni”. Le communiqué de la présidence ne précise pas quand M. Ojukwu est mort ni les causes de sa mort. Il était malade et recevait des soins en Grande-Bretagne depuis quelques mois.

Source: AFP



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *