Et si DSK était victime d’un Complot ?

834 3

L’affaire “DSK-Nafissatou Diallo” ne tarit pas en rebondissements. C’est un constat depuis l’arrestation du Patron du Front monétaire international en Mai dernier à New York. 

En France, depuis l’abandon des charges contre DSK et sa libération, les informations les plus diffuses circulent autour de la sexualité de l’ancien futur président de France. Après l’affaire Tristane Banon, l’”affaire Carlton” s’est invitée à la soupe juridico-politique qui accable Dominique Strauss Khan. En effet, depuis février dernier, une enquête a été ouverte  suivie d’une information judiciaire contre X du chef de “proxénétisme aggravé en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent”, … DSK une fois de plus s’en trouve mêlé, puisque l’on note que dans cet hôtel Carlton de Lille, il participait à des rencontres avec des prostituées. Le tapage médiatique qui s’en ait suivi frisait quelque peu le lynchage médiatique, l’acharnement contre un homme que l’on veut coûte que coûte éteindre politiquement, vaille que vaille tuer socialement. DSK et son épouse Anne, iront jusqu’à porter plaintes contre Henry Guaino, proche conseiller de Sarkozy,  et des médias pour atteinte à la vie privée.

A la fin de cette semaine, alors que nous croyions close l’affaire du Sofitel de New York ou si vous préférez l’affaire DSK-Nafissatou Diallo, un journaliste américain, spécialiste dans l’exhumation des dossiers impossibles, a publié dans un Magazine américain un article qui accable jusqu’à l’UMP. Il parle de la grande probabilité d’un complot contre DSK.

Son enquête fait ressortir «des indices d’une possible machination contre Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis », relativement aux accusations d’agression sexuelle de Nafissatou Diallo. Du coup, les avocats de Strauss Kahn n’excluent plus la possibilité que DSK ait été « la cible d’un effort délibéré de le détruire en tant que force politique ». L’UMP de Nicolas Sarkozy est directement visé dans les résultats de cette enquête.

Quelques arguments

Le journaliste, Edward Jay Epstein, s’est basé sur les enregistrements des caméras de vidéosurveillance du Sofitel New York pour poser quelques interrogations. Il rappelle qu’il s’est écoulé une heure entre le moment où madame Diallo a dit à son superviseur avoir été agressée et le moment où la police de la ville a été prévenue. Il note aussi qu’il y a eu une série de contacts téléphoniques entre des responsables d’Accor Sofitel. Il marque qu’au moment où le chef de la sécurité de l’hôtel, Adrian Branch, composait le 911 (le numéro de la police),  deux travailleurs de l’hôtel ressortant de son bureau, et une attitude qui démontre qu’ils se félicitaient d’un travail bien accompli. Le journaliste s’interroge donc sur ce qui a motivé cette attitude. Un fait qui revient à travers son enquête, c’est que Nafissatou Diallo a caché aux policiers être allée dans une autre chambre après l’agression présumée.

Une autre nouvelle révélation, c’est la disparition d’un des  téléphones portables de DSK. Un BlackBerry, qui semble-t-il a  été piraté. DSK s’en était rendu compte, puisqu’il aurait été alerté dans la matinée du 14 mai par un SMS envoyé par une amie travaillant pour l’UMP. Selon cette dernière, un courrier électronique adressé à Anne Sinclair via ce BlackBerry avait été lu au siège de l’UMP. Ce téléphone selon les enquêtes a disparu à l’hôtel Sofitel, et a été totalement désactivé.

A qui profite la déstabilisation de Strauss Kahn ?

S’il s’avère que le  comportement sexuel de DSK est déplacé et outrancier, il ne faut pas oublier ces nombreux hommes de pouvoir qui font autant ou plus que lui. Chacun a son lot de déviances. Mais dans certains cercles, on veut montrer DSK comme le pire animal sexuel jamais imaginé sur terre. C’est tout ça qui convainc qu’il y a anguille sous roche dans l’accablement judiciaire dans lequel l’ancien directeur du FMI est trempé. Mais à qui a profite (ou profitera) la mort politique de DSK ? A vous de répondre.

Quoi qu’il en soit, il faudrait s’attendre à de nouvelles révélations dans les jours et semaines à venir, des révélations qui conforteront sans doute la thèse d’Edward Jay Epstein.

Strauss-Kahn. Ph. C4N



Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Faut pas plaindre cette “pauvre fille” comme tu l’appelles. Elle a du touch? un gros pactole apr?s son geste. Alors franchement, je crois pas qu’elle soit ? plaindre.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *