Concours agrégation CAMES 2011: Soma Abdoulaye devient, à 32 ans, le plus jeune agrégé du continent

1191 8
Abdoulaye Soma, Docteur en droit

Du 14 au 22 novembre  2011, 115 candidats d’une dizaine de pays africains prenaient part au 15e concours d’agrégation des sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion du CAMES, qui s’est déroulé à Abidjan, en République sœur de Côte d’Ivoire. Dans la section droit public qui comptait 7 membres du jury, notamment, un togolais, un sénégalais, un ivoirien et quatre français, 28 candidats, ont pris part à ce concours chargé de désigner les enseignants les plus qualifiés de notre continent.

 A l’arrivée, 8 candidats ont été jugés dignes de revêtir désormais la toge de Professeur agrégé des facultés de droit. Notre pays, le Burkina-Faso, a été honoré par l’admission de SOMA Abdoulaye, enseignant à la Faculté de droit de l’Université de Ouagadougou II. En portant désormais le prestigieux titre de “Professeur Agrégé des Facultés de droit”, Monsieur SOMA Abdoulaye devient du coup, dans son domaine, le plus jeune agrégé du continent africain (32 ans, et même, le 1er agrégé en droit public pur depuis la réforme du concours en 2009). Il est bon de rappeler pour notre lecteur, que le concours cumulait avant, le droit public et la science politique.

Quatorze (14) ans donc après l’élévation du professeur Augustin Loada à ce grade (1997), SOMA Abdoulaye Soma vient de confirmer s’il en était encore besoin,  que la volonté, la persévérance et la détermination portent toujours leurs fruits. Désormais donc, il lui est attaché et reconnu la plus grande légitimité et la plus haute autorité dans son domaine de compétence (le droit international public général, le droit constitutionnel et les droits de l’homme).

En écrivant ces lignes, et en espérant une plus grande diffusion de cette bonne nouvelle pour notre pays et pour le monde juridique, nous croyons qu’elle  pourrait encourager notre jeunesse et surtout, la jeune génération de chercheurs que nous sommes, à plus d’abnégation, et à défier souvent, ce qu’on croit être impossible.

Emile OUEDRAOGO
Etudiant en 3ème année de doctorat en droit international à l’Institut des Hautes études internationales et de développement (IHEID), Genève.
Ancien président des étudiants burkinabés à Genève

PS: le titre est de la rédaction

Photo: Université de Genève



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. slt professeur tres fier t avoir eu comme frof d droit constitutionnel et comme moniteur egalma ds l grpe8 d l annee 2010 2011.bon vent a toi

  2. Merci le fr?re pour avoir honor? le Burkina Faso et que puisse DIEU t’accompagner ds ta carri?re pr q les ?tudiants en formation puisse b?n?ficier de ce brillant succ?s!

  3. Bonjour F?licitation pour l’imp?trant et merci ? Emile Ou?draogo pour l’article. J’aimerai avoir le contact Soma Abdoulaye pour un article. je suis journaliste au journal en ligne lefasonet Merci de donner suite ? ma requ?te. [email protected]

  4. Toutes mes f?licitation ? au nouveau pr Soma. Mais il faut le cames revoit ses textes pour corriger certaines injustice. En medecine on ne peu jamais ?tre Prof en si peu de temps. Je ne trouve pas cela ?quitable. Les medecins sont p?nalis?s sur tte la ligne.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *