Négociations gouvernement/syndicats : Les salaires augmentent de 5%, et “le communiqué final n’est pas le point final des échanges”, dixit Soungalo Ouattara.

779 0

Augmentation des salaires de 5% pour tous les fonctionnaires pour compter du 1er janvier 2012, extension des indemnités de logements et de sujétion à  tous les agents de la fonction publique pour compter du 1er octobre 2011 et payable dès décembre 2011 et augmentation de 5% des pensions des retraités de la CARFO et la CNSS pour compter de janvier 2012. Après 26 jours de tractations, le gouvernement a satisfait à 23 points sur 44 des revendications des organisations syndicales.

Photo: Burkina24

En trois rounds (le 4, le 15 et  le 29 novembre), la rencontre annuelle 2011 gouvernement/syndicat a accouché le 29 novembre aux environs de 23 h, de 23 points d’accords sur 44 au départ.

De la satisfaction

Le gouvernement comme les représentants des syndicats ont salué « l’ambiance cordiale et sereine » qui a régné pendant ces 26 jours de négociations. Mais les organisations syndicales, par la voix de leur chef de délégation, Tolé Sagnon, ont surtout apprécié les 23 points de revendications satisfaits par le gouvernement.

Les plus en vue sont sans doute l’augmentation des salaires de tous les agents de la fonction publique au taux de 5% pour compter du 1er janvier 2012, l’extension des indemnités de logement et de sujétion à tous les agents de la fonction publique pour compter du 1er octobre 2011, le solde des avancements 2010 et 2011 respectivement aux premier et deuxième semestre de l’année 2012 et l’augmentation des pensions des retraités à un taux de 5%.

D’autres points ne manqueront pas de satisfaire les Burkinabè. Ainsi en est-il de la suspension des pénalités de retard de paiement des factures d’eau et d’électricité durant les périodes de dysfonctionnements qui ne sont pas du fait des clients.

Il faut noter que ces points d’accord profitent beaucoup aux retraités. En effet, cinq points ont été consacrés à l’amélioration des conditions d’admission à la retraite. Dans l’ensemble, Tolé Sagnon estime qu’il y a de quoi être satisfait, car le gouvernement a donné « des réponses plus précises » aux préoccupations des syndicats.

De l’insatisfaction aussi…

Cependant, si 23 points, c’est beaucoup par rapport à l’année dernière où il y avait moins d’une dizaine de points satisfaits, il reste tout de  même 21 points sur la plate-forme revendicative qui demandent toujours preneurs.

D’abord, même s’il a été décidé que le comité paritaire gouvernement/syndicat a mandat pour mettre « à plat » les cas d’atteintes aux libertés et à la liberté syndicale, « il reste entendu que pour nous, c’est une question qui n’est pas encore résolue », selon Tolé Sagnon. Il y a ensuite que l’extension des indemnités de logement et de sujétion à tous les agents de la fonction publique ne « devrait pas éluder la discussion spécifique sur cette question ». Enfin, les dossiers pendants en justice. Tolé Sagnon s’explique : « Quand on prend un dossier comme celui de Norbert Zongo, de Flavien Nébié où on poursuit contre X alors que l’agent ou la personne qui a tiré sur Flavien Nébié est connu…nous avons dit que ce sont des questions qu’il faut absolument revoir ». Et pour Tolé Sagnon, il faut revoir aussi le cas des agents blessés ou tués dans l’exercice de leurs fonctions et le gouvernement devrait s’engager à réparer ces torts.

Du reste, le ministre Soungalo Ouattara, chef de la délégation gouvernementale, a tenu à déclarer aux syndicats que « le communiqué final n’est pas le point final des échanges » et il a tenu à rassurer de la disponibilité du gouvernement à toujours dialoguer.

La proposition d’accord-cadre pour améliorer lesdits échanges a été reversé à la rencontre annuelle de 2012. D’ici-là, l’heure sera au suivi à la mise en œuvre de tous ces engagements.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

2eme plénum de l’UNIR/PS

Posté par - 5 août 2011 0
La vandalisation de la tombe de Sankara passée sous silence L’UNIR/PS, principal parti sankariste du Burkina, a tenu hier jeudi…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *