François Yabré, footballeur burkinabè en norvège: « je veux continuer à progresser »

327 3

François Yabré est un jeune burkinabè de 20 ans, sociétaire du club norvégien de deuxième division, Strommen. Arrivé dans ce club il y a deux ans, le Burkinabè est en train de s’imposer petit à petit en espérant un jour décrocher un meilleur contrat.

François Yabré (ph.strommen)

Burkina 24 : Cette saison, avec Strommen, vous avez fait 23 apparitions dont 16 macthes en tant que titulaire. Pour vous qui étiez le plus jeune joueur du club la saison dernière,  on peut dire que vous commencez à prendre de l’importance dans l’équipe par rapport à la saison dernière (12 matches et 9 titularisations).

François Yabré : Cette saison effectivement, j’ai beaucoup plus joué que l’année dernière. J’ai tiré les leçons de ce qui s’est passé avant, et j’ai travaillé pour m’améliorer. Je trouve que j’ai beaucoup progressé par rapport à la saison dernière. C’est bon pour le moral.

Burkina 24 : Si vos performances personnelles sont appréciables, le constat est que votre club a été moins bon. La saison dernière, vous avez failli monter en D1. Cette année, vous avez flirté avec la D2. Qu’est ce qui explique cela ?

François Yabré : Exactement. Cette année, on  a changé de coach, et c’est l’adjoint qui l’a remplacé. Avec l’arrivée de quelques nouveaux joueurs, la mayonnaise n’a pas pris, donc tout cela explique les difficultés que nous avons rencontrées. Nous n’avons pas renouvelé nos performances de la saison dernière. Je pense que ce fut une baisse de régime. Le club va se ressaisir.

Burkina 24 : La saison étant terminée comment envisagez-vous l’avenir ?

François Yabré : Effectivement, la saison est terminée. Pour  le moment, je suis en discussion pour renouveler  mon contrat. J’attends de voir comment tout cela va se passer pour mieux envisager la nouvelle saison et me fixer des objectifs clairs.

Burkina 24 : Vous ne pensez donc pas à quitter ce championnat…

François Yabré : J’ai signé ici pour deux ans et un an renouvelable. Je pense que je vais essayer de faire un an de plus pour accumuler plus de matches, gagner encore en expérience avant d’envisager un départ. Je veux continuer à progresser, et je travaille pour atteindre cet objectif.

Burkina 24 : Quels sont les championnats qui vous intéressent ?

François Yabré : Les grands championnats Anglais, allemand, Italien, Espagnol m’intéressent, mais j’aime beaucoup le championnat hollandais parce que le jeu est très technique. Je pense que je peux bien m’exprimer là-bas. D’autant plus que j’ai déjà été au Fc Twente. J’ai vraiment aimé le style du  football.

Burkina 24 : Comment êtes vous arrivé en Norvège ?

François Yabré : J’ai été détecté par un recruteur en Côte d’Ivoire où je jouais. De là, je suis allé en Hollande pour un test en février 2009. Je suis reparti en juillet 2009. J’espérais y rester, mais c’est finalement en Norvege,  à Mjødalen IF pour 3mois et maintenant a  Strømmen IF,  que j’ai déposé mes bagages.

Burkina 24 : Mais avant d’embrasser une carrière en Europe, dans quel club jouiez-vous ?

François Yabré : J’ai d’abord été formé à l’Avenir Sportif Africain (ASA), un centre de formation ivoirien avant de rejoindre Man FC et après Yopougon FC en deuxième division. C’est à partir de Yopougon Fc que je suis  allé en Holland FcTwente  et maintenant je suis  en Norvège depuis 2ans.

Burkina 24 : Les Etalons du Burkina sont logés dans le groupe B en compagnie de la Côte d’Ivoire, l’Angola et le Soudan. Comment entrevoyez-vous la participation de l’équipe burkinabè à cette compétition?

François Yabré : On a notre chance pour cette CAN. Le Burkina Faso est en train de devenir une grande nation de football. On a des joueurs un peu partout, et je pense que les Etalons auront leur mot à dire lors de cette compétition. Mon souhait est qu’ils passent le premier tour. Le reste, on verra.

Burkina 24 : On sait bien que vous suivez les Etalons du Burkina. Vous êtes défenseur central, souvent aligné comme milieu de terrain défensif. Est ce que vous pensez avoir votre place avec les Etalons ?

François Yabré : (Rires) On a de grands défenseurs à l’image de Bakary Koné qui évolue à Lyon. Mais si on me donne la chance de prouver ce dont je suis capable, je donnerai le meilleur de moi-même. C’est vrai que je joue ici en deuxième division, mais je pense que j’ai la compétence pour jouer avec les Etalons. J’attends qu’on me donne seulement un jour ma chance. Je suis encore jeune, donc je peux encore progresser.

Burkina 24 : Un mot à l’endroit du public sportif burkinabè ?

François Yabré : Je sais que les Burkinabè adorent le football. Ils ont toujours soutenu les Etalons. Qu’ils continuent dans ce sens. Dieu bénisse les Burkinabè et le Faso

Boukari Ouédraogo

Il y a 3 commentaires

  1. bravo jeune seulement consacre toi au foot, mais pas pour acheter de vieux frigo et vieille voiture pour faire le commerce comme beaucoup de jeune footballeur burkinab? qui disparaisse au causse de ce commerce, bonne chance surtout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre