Mine de zinc de Perkoa: La capacité d’extraction pourrait augmenter de 40%

533 0

Un “accord conditionnel” en vue de participer à l’expansion du projet Perkoa, situé à 120km à l’ouest de Ouagadougou a été signé par le conseil d’administration de l’Australien Blackthorn Resources le mercredi dernier.  La capacité annuelle d’extraction de la mine augmenterait ainsi de 40% et atteindrait un million de tonne de minerai. 

Détenant la majorité des parts de Perkoa, Glencore International, le géant suisse des matières premières,  chiffre les besoins supplémentaires de financement à 35 millions de dollars (55% seraient apportés par Glencore et 45%, par Blackthorn Resources). Glencore International souhaite développer une production d’argent et de plomb, en plus de celle de zinc. Au total, la capacité annuelle d’extraction de la mine augmenterait ainsi de 40% et atteindrait un million de tonne de minerai.

Selon Blackthorn Resources, avec cette extension, le potentiel d’enrichissement (valeur actuelle nette) passerait à 65 millions de dollars, soit trois fois la valeur du projet déjà en cours.

Perkoa appartient à la joint venture formée par Blackthorn Resources (39,9%), Glencore (50,1%) et le gouvernement burkinabè (10%). Quelle que soit l’issue des négociations en cours, la mine de zinc (en construction depuis début 2011) doit entrer en service à la mi-2012.



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *