Gaboss : Le nouveau duo de la musique Burkinabè

846 0
La maquette du premier album du groupe Gaboss

Le groupe se fait appeler Gaboss et l’album « Viim » est  le premier qui les lance dans le monde de la musique. La révélation de ce nouveau duo au public burkinabè et le lancement sur le marché du disque de leur première œuvre discographique sont intervenus au cours d’une conférence de presse ce vendredi 02 décembre. Le moins que l’on a pu entendre d’eux, c’est que ce vendredi était un grand jour pour les membres du groupe Gaboss, Sana Ousmane et Sia Zoré Salomon, de leurs noms à l’état civil. Ils auront attendu plus d’une année pour voir leur œuvre enfin proposée aux mélomanes du Burkina et d’ailleurs. Les difficultés financières ne sont pas étrangères à cette longue patience qui frisait le désespoir, a avoué leur producteur, Papus Zongo.

Le marché du disque burkinabè devra compter avec cet album de 14 titres. Gaboss y chante la paix, l’Afrique, les problèmes de société, le tout inspiré de ce que les deux artistes voient, vivent et ressentent au quotidien.

Assez atypique comme  groupe, Gaboss l’est dans son origine, pour être né du fait  du rapprochement ressenti par le producteur entre le style de ces deux garçons, entrés séparément au studio. Ce duo nait à l’heure où les Burkinabè se sont habitués au « divorce » entre membres de groupes, la dernière séparation, si elle en était une, ayant surpris  plus d’un, tant les mélomanes burkinabè croyait tenir en Yeelen, l’exception à ce phénomène. Incontournable donc cette question, que tout le monde se pose et qui, posée au cours de la dédicace, a retenu l’attention: « Gaboss va-t-il résister au temps ? » « Bien malin qui saura le dire », a répondu le producteur. Quant aux membres du groupe, ils confient envisager l’avenir en duo et avec sérénité, se considérant, après six ans de vie ensemble, comme des frères.

Défier le temps par des œuvres de qualité, c’est tout le souhait que l’on peut adresser à ce groupe qui fait une entrée qualitativement remarquable dans le monde de la musique.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

There are 1 comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *