Forum National de la Jeunesse 2011: Les temps forts de la cérémonie d’ouverture

Le terrain du lycée provincial de Dori a servi de cadre pour la tenue de la 6ème édition du forum national de la Jeunesse (FNJ) 2011. Le Décor a changé en ces lieux, et l’ambiance aussi. Cette place, habituel passage pour le bétail de la ville en route pour le pâturage a trouvé nouveau preneur, le temps d’un forum.

La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu dans la matinée du 1er décembre a été riche en couleurs. Présidée par son Excellence Beyon Luc Adolphe, elle a permis aux participants à la présente édition du forum, de se mettre dans l’ambiance avant les échanges directs avec le Chef de l’Etat le samedi 03 décembre.

Dans son allocution à la cérémonie d’ouverture, M. le Gouverneur de la Région du Sahel a exprimé sa satisfaction quant à la tenue du forum dans sa région, tout en saluant l’opportunité du thème « renforcer les investissements  en faveur de la jeunesse pour un Burkina émergent».

Cette cérémonie a été ponctuée par une prestation d’artiste, notamment Jah Verity qui a enthousiasmé les jeunes avec son titre « môgô babila». Les différentes allocutions ont été traduites en fulfuldé et mooré. La traduction en mooré a été faite par l’inoxydable Ambroise Tapsoba, surnommé «Ambrosino Tapsobano». Avec sa verve habituelle et sa parfaite maîtrise des formules de dicton en mooré, il a fait l’économie des allocutions en des termes, qui ont enchanté l’assemblée, notamment les jeunes mooréphones qui en redemandaient encore.

Le président du Conseil national de la jeunesse, Adams Boris Ouédraogo, imposant de par sa stature physique, en impose également de par sa popularité au sein des jeunes, en témoigne les nombreuses acclamations dont il était l’objet chaque fois qu’il se levait pour une allocution.

La cérémonie d’ouverture a été suivie du lancement de « l’opération pôles d’emplois».



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page