Menaces sur les « AAA » en Europe : La crise ne finit donc jamais ?

555 0
D'un jour à l'autre, un A peut tomber. Ph. les crises.fr

L’agence de notation Standard and Poor’s, a menacé hier d’abaisser la note “AAA” (tripe A) de six pays de la zone euro, y compris la France et l’Allemagne, nonobstant un accord Franco-allemand arraché quelques heures plutôt au forceps, qui a pour ambition d’assurer la stabilité de la zone euro. L’agence américaine ne fait pas dans la dentelle. Pendant qu’elle envisage d’abaisser la note de neuf autres pays de la zone euro non détenteurs de la note maximale “AAA”, les 06 pays visés hier par ces « supplices de Tantale », ne savent pas plus que nous le jour où leurs notes seront abaissées. La Grèce, premier pays à être sérieusement ébranlé par la crise est d’ors et déjà en défaut de paiement. Chypre est placée par les agences de notations « sous surveillance ». Ces mises en grade seraient motivés par la conviction de l’agence que « les tensions systémiques dans la zone euro ont augmenté ces dernières semaines jusqu’au point de faire pression à la baisse sur le degré de solvabilité de la zone euro dans son ensemble”.

Même si les gouvernements européens rassurent sur la future stabilité de leurs économies grâce aux compromis du couple franco-allemand, on constate dans leurs réactions une certaine fébrilité à imposer “un regard positif sur avenir” à leurs concitoyens. Si les semaines à venir ne rassurent toujours pas sur la capacité des européens à relever la balance, il est fort à parier que 2012 sera un sal tournant pour la zone euro, sinon pour l’Europe toute entière.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *