ECOBANK lance le tout premier indice obligataire de la région Afrique subsaharienne

331 0

Le Groupe Ecobank a procédé au lancement du tout premier indice de référence pour mesurer la performance  des marchés obligataires  de l’Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud) dénommé Indice Ecobank Middle Africa Bond Index («MABI» ou «l’Indice») le 8 décembre dernier à Lomé au Togo.

«Ecobank  MABI» répond à un immense besoin dans la mesure où il n’y avait précédemment aucun indice de ce type dédié aux  obligations d’Etat libellées en monnaie locale en Afrique sub-saharienne. Développé en partenariat avec Nedbank Capital, cet indice permettra également à ces deux institutions  de continuer à s’appuyer sur leur expertise approfondie  des marchés locaux pour  l’émission, la gestion et la distribution des titres à revenus fixes et des devises locales en Afrique subsaharienne.

L’indice prend en considération les volumes de transactions et reproduit la performance d’un panier sous-jacent d’obligations d’Etats de l’Afrique subsaharienne. La formule de pondération reflétant l’influence de l’évolution des indicateurs du PIB, les niveaux de liquidité et l’environnement réglementaire  fournissent une vue objective et largement indépendante à partir de sources d’informations publiques.

« Ecobank MABI » est actuellement composé d’obligations souveraines du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Togo, du Ghana, du Kenya et du Nigeria, en plus de 8 autres pays dont le Burkina Faso qui seront prochainement pris en compte.

Paul-Harry Aithnard, Directeur de la Recherche du Groupe Ecobank, a observé que : “l’engouement des investisseurs pour les obligations  en monnaie locale  en Afrique est en augmentation en raison  d’une part  des  solides et durables perspectives de croissance économique du continent et d’autre part de la recherche par les investisseurs internationaux de rendements supérieurs”. « Ecobank  MABI » fournit une référence  unique pour les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille de titres à revenu fixe ou à élargir leur exposition globale aux marchés émergents. En offrant un outil visible pour mesurer les rendements, « Ecobank MABI » est susceptible d’attirer davantage les investisseurs sur les marchés obligataires  de la région Middle Africa  et, finalement, d’améliorer la liquidité du marché. “

Rappelons que le Groupe Ecobank a vu neuf de ses filiales désignées comme “la Banque de l’Année 2011 » par le Magazine « The Banker » le 5 décembre 2011, dans les pays suivants : le Burundi, le Burkina Faso, la République  centrafricaine, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, la République du Congo, le Sénégal et le Togo.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre