Vendeuses de lait dans un village. Photo: Burkina24

« Un village dans une ville » : à la rencontre des savoir-faire locaux

464 0
Vendeuses de lait dans un village. Photo: Burkina24
Vendeuses de lait dans un village. Photo: Burkina24

Du 15 au 18 décembre 2011, que les habitants du secteur 29 (Wemtenga et Dagnoin) ne s’y méprennent pas, un village aura droit de cité dans leur quotidien. En effet, ce concept est  l’idée d’une comédienne conteuse, du nom de Oliva W. OUEDRAOGO, aidé en cela par le Chef de Sankuy.

La genèse de ce projet s’est matérialisée par une remarque assez galvaudée de nos jours : les habitants des villages cherchent à imiter les citadins. Pourtant, ces espaces géographiques ont des potentialités ignorées des habitants de nos grandes agglomérations.  Pour cela, il est né l’idée de mieux faire connaître le rythme de vie des villages aux citadins. Ce projet qui est une rencontre des savoir-faire traditionnels avec une catégorie de citoyens (ceux des villes) vise à faire découvrir les activités traditionnelles savamment pratiquées dans nos différentes contrées mais qui tendent à disparaître. Il s’agit de la poterie, du tissage (pagnes, chapeau en pailles), de la préparation du beurre de karité, du dolo, du gonré et de biens d’autres mets. Sont donc invités à prendre part à ces activités, toute personne ayant le désir de découvrir les savoir-faire locaux et qui adhère à l’idée de se vêtir en tenue traditionnelle, de quelle que région que ce soit.

Le 16 décembre, en écho au thème général de cette rencontre qui est Culture et savoirs locaux, sources d’un développement harmonieux, une série de conférences animées par des chercheurs de l’INSS/CNRST,  viendra ponctuer la manifestation. Il s’agit de :

Les instruments traditionnels dans la musique moderne burkinabè, par Dr Oger KABORE, Ethno-musicologue,

L’art vestimentaire Moaaga, par Dr Jocelyne VOKOUMA, Anthropologue,

Peut-on dire que les peuls et les yarsés sont effectivement des parents ?, par le Dr  Issa DIALLO, Linguiste,

La place de la femme dans la société traditionnelle Moaaga, par le Dr Madeleine KOONKOBO, Sociologue.

Tous ces panels verront la modération du Dr Ludovic O.KIBORA, également Anthropologue à l’INSS/CNRST.

L’organisateur principal de cette manifestation est le Chef de Sankuy, localité prenant en compte, à l’origine, les quartiers de Wemtenga et de Dagnoin. L’ouverture officielle de cette manifestation est prévue pour le 15 décembre, à 17h, à l’intersection des rues 29.36 et Wemtenga, et a pour marraine la Député Fatou DIENDERE.

Des artistes traditionnels (troupe de danse Kis-Wend Sida du secteur 16, troupe traditionnelle Kegba, Sampawendé de Tampouy), tradi-modernes (Tim Winsey, Dicko Fils), modernes (David Solo), des conteurs de l’association des conteurs de Ouagadougou  (A l’Ecole des Ancêtres), et des slameurs.

Rialé

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre