Eau et assainissement : un forum national pour préparer le rendez-vous mondial de mars 2012

492 0
Le présidium à l'ouverture du forum. Photo: Burkina24

En mars 2012 se tiendra à Marseille en France le sixième forum mondial de l’eau. En prélude à ce grand rendez-vous, il s’est ouvert ce mardi à Ouagadougou un forum national qui réunit pour trois jours les principaux acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement.

L’eau et l’assainissement restent une préoccupation majeure pour le monde et surtout pour le continent africain où ils se présentent comme une priorité, voire un défi. Et, pour le maire de la ville de Ouagadougou, il s’agit également d’une occasion de rétrospection dans les efforts des gouvernants pour faire face à ce défi. En effet, « les chiffres de 2010, a rappelé le maire, indiquaient que plus de 5 millions et 10 millions de burkinabè n’avaient pas un accès adéquat respectivement aux systèmes d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement »

Organisé par le ministère de l’agriculture et de l’hydraulique, ce forum vise à faire ressortir un bilan du secteur de l’eau et de l’assainissement et à identifier des solutions « concrètes et innovantes ». Les retombées  de ces réflexions orienteront le ministère sur les pistes de l’amélioration de sa stratégie opérationnelle en matière de d’eau et d’assainissement. De même, eu égard à l’intérêt de la problématique pour les collectivités territoriales, les responsables municipaux, à travers la voix du maire de la ville de Ouagadougou espèrent de ce forum des propositions à même d’ «impulser davantage le développement des services d’eau et d’assainissement ».

Le forum de l’eau et de l’assainissement offre un cadre aux participants pour se pencher sur des problématiques tels que l’accès à l’eau, la gestion durable de l’eau, la problématique des ressources financières, à travers des sessions thématiques, et au ministère de l’agriculture ainsi qu’à ses partenaires de faire découvrir au public les enjeux autour de l’eau et de l’assainissement, les acteurs qui dont face à ces enjeux et leurs solutions. Le site du SIAO qui abrite ce forum, vit une ambiance de foire-exposition pour les trois jours.

Le ministre de l'Agriculture, le Dr Laurent Sédogo, le cinéaste Gaston Kaboré et les autres officiels, visitant les stands. Photo: Burkina24

L’Agence française de développement, partenaire de ce forum et impliquée dans la préparation du forum mondial, a, par la voix de son représentant, salué cette initiative qui concerne en outre cinq autres pays de l’Afrique de l’Ouest, en l’occurrence le Benin, le Togo, le Mali, le Niger et le Sénégal. Il s’agit de l’initiative «A l’Eau l’Afrique, A l’Eau le Monde», parrainée, pour le Burkina Faso, par le cinéaste Gaston Kaboré.

Le forum national participe ainsi d’une mobilisation d’envergure sous régionale, voire internationale en vue du forum mondial de l’eau, placé sous le thème : « le temps des solutions ». A cet effet, les participants s’attèleront à formuler des messages-clés et à élaborer la stratégie de participation du pays à ce rendez-vous de mars 2012.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *