Secteur de l’Economie et des Finances: 74 agents reçoivent des distinctions

Le ministère de l’Economie et des Finances a organisé ce vendredi 23 décembre 2011, une cérémonie de  reconnaissance du mérite de ses agents. Il a procédé à la distinction en guise de récompense de certains de ses travailleurs pour les efforts consentis dans la conduite des missions et l’atteinte des objectifs poursuivis par le département.

Le ministre délégué chargé du Budget, François Marie Didier Zoundi procédant la décoration d'un agent. Ph:B24

Comme à l’accoutumée, la tradition a été respectée cette année au ministère de l’économie et des finances. Cette tradition qui consiste à rendre hommage aux agents les plus méritants dudit ministère, à l’image des autres départements ministériels et même de la Nation, et ce,  sur proposition des  supérieurs hiérarchiques. Ces  agents sont désignés au sein du personnel pour recevoir une récompense dans l’ordre du mérite.

Cette année, ils sont soixante-quatorze (74) à avoir frappé dans l’œil des responsables du ministère de l’Economie et des Finances. Ils ont ainsi pour leur conscience professionnelle, leur abnégation, leur dévouement et leur ardeur au travail accompli et bien fait, été décorés dans l’ordre du mérité de l’Economie et des Finances avec quatre agrafes spécialisées.

Les récipiendaire posant avec les officiels. Ph:B24

La répartition des agrafes obéit aux critères sus cités mais également aux critères initiaux (avoir dix ans de services effectifs et jouir de ses droits civiques). Ainsi donc, 16 ont reçu l’agrafe Comptabilité, 14 celle d’ Economie, 31 de  Finances et 13 agrafes Fiscalité. Parmi les récipiendaires, deux reçoivent leur distinction à titre posthume, cinq sont à la retraite.

Au-delà de la satisfaction morale qu’elle apporte, cette distinction invite les récipiendaires à maintenir le cap ou à redoubler d’efforts dans leur travail. Elle interpelle aussi ceux qui ne l’ont pas reçu à suivre l’exemple pour le bonheur du cher Burkina Faso.

«C’est un facteur de motivation qui doit les inciter à plus d’efforts et de rigueur dans le travail, seuls critères pouvant justifier le mérite», a soutenu la directrice des Ressources humaines Ramata Sakandé/Drabo.



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page