Programme d’éducation aux citoyennetés démocratiques Nord- Sud: Déclaration liminaire de la JUNA

147 0
Les animateurs de la conférence de la presse ©Burkina24

L’association Jeunesse Unie pour une Nouvelle Afrique (JUNA), a tenu un atelier national sur l’éducation aux citoyennetés démocratiques, à Ouagadougou du 22 au 23 Décembre 2011. A la clôture de cet atelier national, l’association a organisé une conférence de presse hier samedi, pour présenter aux médias son Programme d’éducation aux citoyennetés démocratiques Nord- Sud. Dans les lignes qui suivent, la déclaration liminaire de la JUNA.

De 1998 à  2008, Enfants du Monde (EdM), ONG Suisse s’est attelée à développer  le « Projet Jeunes en Suisse », adressé spécifiquement aux enfants et aux jeunes Suisses, dans un but de sensibilisation de ces derniers aux réalités et problématiques Nord-Sud, aux thèmes liés à l’enfance et à l’inter culturalité. De nombreuses activités ont été menées dans ce but, notamment à travers l’animation de camps de vacances thématiques, la production de matériel pédagogique, l’organisation et l’animation d’échanges inter culturels.

Suite à une évaluation du « Projet Jeunes en Suisse », des améliorations ont été proposées. On peut noter entre autres, le passage du projet d’une modalité d’exécution directe (avec sa propre équipe) à une modalité de partenariat d’où la nécessité de décentrer et d’inventer un nouveau concept d’éducation citoyenne adapté aux réalités du Sud, contrairement à une approche jusque là basée sur les situations et contextes du Nord.

Pour ce faire l’Association Jeunesse Unie pour une Nouvelle Afrique (JUNA) a été identifiée au Burkina Faso sur la base de la satisfaction qu’elle a donné après la mise en œuvre courant 2005 / 2006 du projet d’information et de promotion des droits humains en milieux scolaire et universitaire, financé par le Fonds d’appui à l’Etat de Droit (FAED), pour être le partenaire au Burkina Faso d’Enfants du Monde, ONG Suisse.

Dans cette perspective, des rencontres de travail se sont tenues à Genève en Suisse en août 2010 et en mai 2011 sur l’esprit et l’approche à mettre en œuvre. Faisant suite à ces travaux préalables, un atelier international est prévu à Ouagadougou au cours du mois de décembre 2011 sur les Citoyennetés au Nord et au Sud.

En amont de la préparation de l’atelier international, un travail de recherche sur l’état des lieux en matière d’éducation citoyenne dans chaque contexte pour les trois (3) pays (Suisse, Burkina Faso et Haïti), parties prenantes du programme a été réalisé au cours du mois de décembre 2011.

Au Burkina Faso, la JUNA a initié des causeries- débats avec les jeunes dans quatre villes notamment à Ouahigouya, à Fada N’Gourma, à Bobo Dioulasso et à Koudougou. Les causeries ont permis d’échanger avec 124 jeunes dans les quatre villes. A l’issue des causeries – débats, 10 jeunes ont été sélectionnés sur la base de leur engagement citoyen et de l’âge (jeunes de 15 à 25 ans) pour prendre part à l’atelier national de validation des rapports et de renforcement des compétences en matière de citoyenneté. Ce sont trois (3) jeunes de Bobo Dioulasso, trois (3) jeunes de Ouahigouya, deux (2) jeunes de Fada N’Gourma et deux (2) jeunes de Koudougou.

En plus des causeries – débats, un Etat des lieux sur la ressource documentaire et les institutions ou organisations en matière de citoyenneté démocratique au Burkina Faso a été fait.

Les rapports de ces deux activités ont fait l’objet d’un atelier national de validation à Ouagadougou les 22 et 23 décembre qui à réuni au total 25 jeunes. En marge de la validation des rapports, les compétences des participants ont été renforcées en matière de citoyenneté démocratique par des communicateurs du Ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, du Ministère de la justice et de la promotion des droits humains et du Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso sur les thèmes suivants : « les enjeux de l’éducation à la citoyenneté des jeunes au Burkina Faso » ; « Citoyenneté active : participation au processus démocratique au Burkina Faso » ; « les TIC et l’expression de la citoyenneté des jeunes ».

Les modérations ont été assurées par des personnes ressources du Centre d’Information et de Formation des Droits Humains en Afrique (CIFDHA) et du Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD).

Après la conduite réussie de ces activités préparatoires, la JUNA accueille ses partenaires de Suisse et de Haïti pour un atelier international à Ouagadougou du 28 décembre 2011 au 07 janvier 2012. Placé sous le co-parrainage du Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et du Ministère de la Justice et de la Promotion des Droits Humains, cet atelier international connaîtra la participation de 06 haïtiens dont 02 formateurs, de 07 suisses dont 3 formateurs et de 10 burkinabé dont 02 formateurs. Soit au total, 23 participants. L’atelier international donnera l’occasion à chaque partenaire de partager ses réalités en matière de citoyenneté démocratique en faisant ressortir ses forces et ses faiblesses afin que des actions concrètes soient dégagées.

Merci à la presse nationale pour tout l’accompagnement dont nous avons fait l’objet depuis de votre part. Nous espérons que cet accompagnement va se poursuivre encore.

Sawadogo Oumarou/Président de la JUNA.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre