Tour de contrôle aéroport de Ouagadougou. Photo: Burkina24

Renforcement de la sécurité du transport aérien au Burkina : la réception des travaux pour fin janvier 2012

482 0

Le Projet de sûreté et de sécurité du transport aérien en  Afrique de l’Ouest et du Centre (PSSTAAOC) vise à renforcer les capacités des acteurs intervenant dans la sécurisation des transports aériens.  Au Burkina, il s’applique en deux volets. L’un concerne le personnel de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), de la douane, de la police et de la gendarmerie et a déjà été exécuté. L’autre consiste à améliorer les capacités infrastructurelles des services des transports aériens, et des travaux de construction et de réfection ont été lancés en juillet 2011 à Ouagadougou.

Tour de contrôle aéroport de Ouagadougou. Photo: Burkina24
Tour de contrôle aéroport de Ouagadougou. Photo: Burkina24

C’est pour constater leur état d’avancement que Gilbert Noël Ouédraogo, ministre des Transports, des postes et de l’économie numérique a effectué une visite de terrain le 28 décembre 2011. L’ensemble des constructions sont prévues pour être livrées en fin janvier 2012.

Le PSSTAAOC, d’une valeur de 23 milliards de F CFA, financé par la Banque mondiale, vise le renforcement de la sécurité des transports aériens. Le second volet de ce projet a prévu des travaux de construction au profit des services de la gendarmerie et de la douane à l’aéroport international de Ouagadougou et de l’ANAC. Le ministre des Transports a décidé de constater l’état d’avancement de ces travaux. Il s’agit du Centre directeur d’opérations d’urgence (CDOU), d’un coût de plus de 238 millions de F CFA, qui est à presque 90 % terminé et, une fois livré le 31 décembre 2011, devra permettre aux forces de sécurité d’avoir un outil de pointe pour lutter contre l’insécurité.

Le projet prévoit aussi une clôture pour  la zone de fret avec trois postes de garde et l’entrée Air Burkina aménagée. Ces aménagements sont presqu’à 100% terminés. Le ministre a ensuite fait le tour de la piste de ronde de 12  km qui fait le tour de l’enceinte de l’aéroport.

Il a en outre visité le château métallique de 100m3 d’eau avec en aval un réseau d’adduction des différents locaux de l’aéroport. Le prestataire assure qu’il est à plus de 50 % achevé, et sa livraison est prévue pour janvier 2012. Après l’aéroport, le ministre a mis le cap sur l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). Le PSSTAAOC a réalisé à son profit une bibliothèque et la réfection de sa salle de conférence pour répondre aux normes des technologies de l’information et de la communication.

L’ensemble de ces réalisations « tourne autour de 500 millions de F CFA », a confié Gilbert N. Ouédraogo. Son appréciation de l’état d’avancement des travaux est « positive », reconnaissant que les « entreprises ont travaillé », certaines ayant même exécuté leurs tâches dans un délai plus court que celui prévu au départ. Il a encouragé l’ensemble à fournir des efforts pour respecter tous les délais impartis.  Pour ce qui est de la réception provisoire  des réalisations, « je suis convaincu qu’à la fin du mois de janvier, tous les travaux seront terminés », a noté le ministre.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *