Nouvel an: Le président du Faso présente ses voeux aux corps constitués!

578 0

Les corps constitués ont présenté leurs vœux de nouvel an au Président du Faso le 30 décembre 2011. Ce fut pour le président Blaise Compaoré, de leur formuler à son tour ses voeux et ceux de sa famille en attendant les voeux traditionnels à la Nation. Voici le message du président à cette occasion.

Mesdames et Messieurs les Présidents d’institutions ;

Excellences Messieurs les anciens Chefs d’Etat ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des corps constitués de l’Etat ;

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Les vœux aimables formulés à mon endroit et à celui de ma famille, traduisent l’importance accordée par l’ensemble des corps constitués de l’Etat, aux valeurs humaines de fraternité et de solidarité qui constituent le ciment de notre société.

Je vous en remercie et souhaite à tous et à chacun de vous ainsi qu’à vos proches, une année 2012 pleine de santé, de succès et de bonheur.

En ces moments de transition vers la nouvelle année, je rends hommage à la mémoire de nos compatriotes arrachés à notre affection durant l’année 2011 et dont les contributions méritoires à l’édification du Burkina Faso de paix et de prospérité, demeurent gravées dans nos souvenirs.

La cérémonie de présentation de vœux des corps constitués de l’Etat représente dans notre esprit, une occasion particulière pour magnifier notre détermination commune à bâtir une société de progrès et de justice.

Mesdames et Messieurs les Représentants des corps constitués de l’Etat ;

Les mouvements sociaux observés au cours du premier semestre de l’année 2011, marqueront l’histoire politique et sociale de notre pays.

Ces agitations, porteuses de messages forts qui interpellent chacun de nous, ont été un test de la vitalité de nos institutions républicaines et de la capacité des relais sociaux à renouer le fil du dialogue.

Je salue la juste compréhension et l’appropriation par tous les segments de notre société, de ma vision pour un Burkina Faso émergent.

Mesdames, Messieurs ;

Au terme d’une année 2011 de défis multiples et complexes, je félicite les différents ordres professionnels, le monde de la santé, de l’éducation et de la recherche, de la culture et du sport, les opérateurs économiques des secteurs formel et informel, le mouvement associatif et syndical, les forces de défense et de sécurité, pour les missions accomplies avec courage et abnégation, dans un environnement difficile, exigeant en permanence l’excellence, le don de soi et l’esprit patriotique.

J’apprécie la précieuse contribution des autorités coutumières et religieuses ainsi que celle des organisations de la société civile au raffermissement de la cohésion sociale, des vertus de tolérance, de pardon et de compréhension mutuelle. Le Burkina Faso doit à l’engagement de tous, ses progrès remarquables dans tous les compartiments de la vie politique, économique, sociale, culturelle et sportive.

Mesdames et Messieurs les Représentants des corps constitués de l’Etat ;

Le déficit céréalier qui touche l’ensemble des pays du sahel, dresse au niveau de certaines de nos régions, le spectre d’une crise alimentaire.

A cet égard, je réitère mon soutien et mes encouragements au monde rural dont l’ardeur au travail est saluée par les partenaires et amis du Burkina Faso.

Je rassure les populations des zones éprouvées que des dispositions ont été déjà prises afin de garantir la disponibilité et l’accessibilité des produits vivriers.

En outre, le démarrage dans le premier semestre de 2012, d’une unité de production d’aliments de bétail viendra soutenir le domaine de l’élevage intensif.

Par ailleurs, les grands travaux engagés pour la réhabilitation des retenues d’eau et l’aménagement de nouveaux barrages hydro agricoles sur toute l’étendue du territoire, visent à réduire, à court terme, la dépendance de notre agriculture vis-à-vis d’une pluviométrie aléatoire.

C’est le lieu pour moi de renouveler la reconnaissance de la nation burkinabè au Gouvernement et au peuple américains pour le Compact Burkina dont la composante hydro agricole entre dans sa phase opérationnelle avec le lancement récent du projet d’extension des périmètres irrigués au Sourou.

Mesdames, Messieurs ;

Notre mobilisation pour l’atteinte des objectifs de l’émergence a abouti à des résultats tangibles dans les domaines clés du développement, malgré les multiples sollicitations auxquelles le Gouvernement a dû faire face.

Ainsi, je relève avec satisfaction que le transfert des compétences et des ressources au niveau communal qui s’est poursuivi, a renforcé de manière significative, la capacité des collectivités territoriales à assumer la gouvernance locale.

Il en est de même de la modernisation continue de notre administration pour laquelle un plan stratégique décennal a été adopté.

Mesdames, Messieurs ;

La quête d’une meilleure protection sociale des travailleurs a été au centre de l’action gouvernementale au cours de l’année écoulée.

A ce titre, les initiatives de création d’emplois en faveur des jeunes et des femmes se sont accompagnées de l’adoption d’un document cadre de politique nationale du travail.

En s’engageant sur cette voie, le Gouvernement entend offrir à tous les burkinabè, un filet social supplémentaire de prévention et de réparation des risques professionnels.

Mesdames, Messieurs ;

La poursuite de l’élargissement du réseau des infrastructures sanitaires, l’accroissement de l’offre et la qualité de l’éducation, la promotion d’une formation professionnalisante en adéquation avec le marché du travail, la vulgarisation de l’énergie, le développement de l’industrie extractive, la valorisation de nos potentialités touristiques ainsi que la sécurisation des personnes et des biens, s’inscrivent dans le processus de réalisation de mon projet de société.

Mesdames et Messieurs les Représentants des corps constitués de l’Etat ;

Mesdames, Messieurs ;

L’enracinement de la démocratie et l’accélération de la dynamique de croissance nous commandent de nous investir davantage dans la consolidation du dialogue social, la construction d’une administration judiciaire performante et la conduite judicieuse des politiques de développement, en prenant en compte les préoccupations des femmes, encore victimes de nombreuses discriminations et celles des personnes vivant avec un handicap.

C’est pourquoi, je reste attaché à une mise en œuvre diligente des conclusions issues des assises nationales sur les réformes politiques et institutionnelles, au raffermissement des libertés et des principes républicains.

Les efforts seront poursuivis en vue d’assurer aux forces de défense et de sécurité, une formation à même d’élever leur niveau d’engagement au service de la nation, leur sens de respect des citoyens, de l’éthique et de la discipline.

Notre défi majeur pour la période qui s’ouvre est la mise en œuvre de la stratégie pour la croissance accélérée et le développement durable.

Sa réussite implique des ruptures avec l’inertie, le renforcement de la lutte contre la corruption, l’esprit d’innovation, la rigueur dans le travail, la recherche permanente de la rationalité, en termes de qualité, de coût et de respect des délais d’exécution.

Je souhaite que chacun de vous, en tant qu’acteur du développement réponde efficacement à ces exigences.

Mesdames, Messieurs ;

Le bien-être partagé suppose aussi l’amélioration continue des conditions de vie des personnes du troisième âge.

A ce titre, le Gouvernement s’efforce de subvenir aux besoins propres à ce groupe social dont la sagesse constitue une immense richesse pour notre société.

Les mesures prises dans ce sens au cours de l’année 2011, se sont matérialisées par la réhabilitation des personnes admises à la retraite entre le 1er janvier 1985 et le 31 décembre 2003, la poursuite des visites médicales annuelles gratuites pour tous les retraités et l’octroi d’une prime de 15% du montant de la pension à ceux d’entre eux ayant été décorés.

Mesdames et Messieurs les Représentants des corps constitués de l’Etat ;

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs ;

Les préoccupations d’ordre général et spécifique formulées par votre porte-parole, seront examinées avec beaucoup d’attention par le Gouvernement en vue d’y apporter les meilleures solutions, selon les possibilités réelles de l’Etat.

L’année 2012 se présente comme une étape importante dans l’exécution des politiques et programmes visant à impulser la croissance dans notre pays.

Je forme le vœu que nous puissions relever avec succès en 2012, les nombreux défis de développement socio-économique, conforter l’Etat de droit et la qualité de vie des populations.

Bonne et heureuse année 2012 !



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *