Disparition de Jean-Pierre Guingané, bientôt un an déjà

Le Pr Jean-Pierre Guingané. Photo archives:afrik.com

Cela fera bientôt une année que l’Homme de culture et des arts, le Pr Jean-Pierre Guingané, nous a quitté. Pour se souvenir de l’homme, un comité d’organisation a rencontré la presse ce vendredi 6 janvier 2012 à l’espace culturel Gambidi, dans le cadre de la commémoration du premier anniversaire de son décès.

Les journées commémoratives du premier anniversaire de la disparition du Pr Jean-Pierre Guingané se tiendront les 21, 22 et 23 janvier 2012 à Ouagadougou sur des sites savamment choisis. Le 21 janvier 2011,  l’Homme avait été arraché à l’affection ses siens.

Selon le comité d’organisation, il s’agit de célébrer la disparition de Jean-Pierre Guingané à travers des journées organisées en sa mémoire. Le comité mis en place pour la célébration de ce premier anniversaire est constitué d’amis, de disciples, des gens du monde des arts et de la culture.

Du fait de l’envergure de son œuvre, de la place qu’a donnée le Professeur aux arts et à la culture durant sa vie, et qu’il a occupée lui-même dans le monde des arts et de la culture, «Jean-Pierre Guingané est devenu un Homme du monde entier et ne mourra pas».

C’est la raison qui a prévalu à l’initiation des journées pour commémorer la mémoire de l’illustre disparu. « Perpétuer son œuvre afin que les générations présentes et futures puissent en bénéficier», est l’objectif ultime de cette célébration selon le président du comité d’organisation,  Martin Zongo, par ailleurs Administrateur du Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO).

Une exposition photo et des projections vidéo sur la vie du Professeur pendant les trois journées à l’espace culturel Gambidi fondé par Jean-Pierre Guingané lui-même, un panel sur le thème «Le Pr Jean-Pierre Guingané : l’Homme et son œuvre» à l’amphithéâtre qui porte son nom à l’Université de Ouagadougou, des prestations artistiques et production de spectacles au palais de la jeunesse et de la culture qui porte également son nom, sont entre autres, les activités qui vont ponctuer la commémoration.

Des invités venant d’horizons divers sont également attendus à Ouagadougou pour participer à ces journées. Le comité d’organisation entend gagner le pari de l’idéal de l’Homme, promouvoir l’art dans toute sa diversité par la valorisation des cultures.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page