Série télévisuelle «Super Flics 2» : 40 épisodes bientôt sur le petit écran.

Débuté depuis novembre 2010, le travail abattu par l’équipe de réalisation de Super Flics  a présenté au public burkinabé et international sa toute dernière production, la deuxième saison de votre série, à la salle des fêtes de Ouaga 2000.

 Avec comme invité d’honneur Madame Chantal COMPAORE, la cérémonie de lancement de la seconde saison de la série télé «Super Flics» s’est déroulée dans la plus grande sobriété. Tournée en Côte d’Ivoire, au Mali, au Niger et bien sûr au Burkina Faso, cette série culte, tant appréciée des téléspectateurs africains, a été réalisée, comme pour sa première saison, en grande partie, par Aminata DIALLO/GLEZ. Cette seconde étape de la vie de cette série a vu l’apport du partenariat de la Radio Télévision du Burkina (RTB), Société Générale des Banques du Burkina (SGBB) et de Jovial Production, structure porteuse du projet. Ce partenariat, synonyme de dynamisme, a été salué par le Ministre de la Culture et du Tourisme qui a patronné cette cérémonie.

Sur le plan purement artistique, la série a vu la participation de comédiens ivoiriens, maliens, nigériens et burkinabè. La direction d’acteurs a été assurée par Alain HEMA, qui incarne Marc. Des extraits de la série ont tenu en haleine le public présent dans la salle. L’hilarité générale que cela a engendré augure de la forte attente du public du produit issu de ces longs mois de travail.

Présents dans la salle, le Directeur de la télévision nationale du Burkina a reçu des mains du Directeur Générale de la SGBB,  les cassettes contenant les différents épisodes que l’ensemble les spectateurs pourra déguster.  Amis du petit écran, bientôt vous serez servis.

 

Rialé



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

2 commentaires

  1. Aubierge dit :pour pvaernir ? r?aliser nos r?ves il est imp?ratif d’y croire et de mettre tous les moyens pour y pvaernir, travailler, travailler et encore travailler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page