Le CDP “condamne les pratiques intolérables de Ousmane GUIRO”

368 0

Le samedi 14 janvier dernier s’est tenue au CBC la 45ème session ordinaire du Bureau politique du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP). le communiqué de presse ci-dessous revient sur ses différentes articulations ainsi que les conclusions y issues. 

Communiqué de Presse

“Le samedi 14 janvier 2012, de 09 heures à 12 heures 20 minutes s’est tenue, dans la Salle de Conférence du Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC), la 45ème session ordinaire du Bureau Politique National (BPN) du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), sous la  présidence effective du Camarade Roch Marc Christian KABORE, Président du Parti, Président du Bureau Politique National autour de l’ordre du jour ci-après :

1. informations ;

2. examen du rapport du Bureau Exécutif National relatif à la stratégie

des élections municipales et législatives couplées de 2012 ;

3. convocation du Vème Congrès Ordinaire du Parti ;

4. divers.

Abordant, le premier point inscrit à l’ordre du jour, les membres du Bureau Politique National, ont passé en revue les activités menées par le Bureau Exécutif National depuis la 44ème session ordinaire tenue le samedi 09 juillet 2012. Après examen de ces activités menées aussi bien au plan national qu’international, le Bureau Politique National s’est réjoui de la présence remarquable du Parti sur la scène politique nationale et félicité en conséquence le Bureau Exécutif National pour son dynamisme qui permet au Parti de jouer pleinement son rôle sur l’échiquier politique national.

Analysant la situation nationale, les membres du Bureau Politique National ont condamné avec fermeté les pratiques intolérables du sieur GUIRO Ousmane, Ex-Directeur Général des Douanes, en ce sens qu’elles constituent des dérives administratives gravissimes, une menace évidente à la rigueur de gestion dont est crédité notre pays et une remise en cause fondamentale de la justice sociale au Burkina Faso.

Le Bureau Politique National a apprécié la célérité avec laquelle les mesures conservatoires ont été prises par le Gouvernement et encouragé les forces de sécurité, pour leur perspicacité, leur sens élevé du service public et leur professionnalisme. Il a invité le Gouvernement à prendre toutes les dispositions pour le dénouement judiciaire diligent et sans complaisance de ce dossier.

Les membres du Bureau Politique National ont salué le bon déroulement des assises nationales sur les réformes politiques ainsi que la pertinence des conclusions qui en sont issues. Ils ont en conséquence réitéré leur ferme engagement à accompagner la mise en oeuvre des conclusions de ces assises.

Sur le second point de l’ordre du jour, les membres du Bureau Politique National, ont examiné le rapport du Bureau Exécutif National relatif à la stratégie des élections législatives et municipales couplées de 2012. Ce rapport qui situe le contexte national et international dans lequel se dérouleront les élections couplées de 2012, décline la stratégie électorale du Parti ainsi que les critères et modalités de désignation des candidats auxdites élections. Après des échanges très enrichissants et des amendements sur les propositions contenues dans le rapport, les 3 membres du Bureau Politique National ont fait des suggestions pour enrichir le rapport du Bureau Exécutif National.

Au titre du troisième point de l’ordre du jour, le Bureau Exécutif National a soumis au Bureau Politique National, la proposition de la convocation du Vème Congrès Ordinaire du Parti les 02, 03 et 04 mars 2012, au Palais des sports de Ouaga 2000 sous le thème « Face aux mutations sociales, économiques et politiques, impulsons, dans la cohésion, une dynamique nouvelle au CDP ».

Le décalage avancé de trois mois du prochain Congrès permettra au CDP de mieux s’organiser et se ranger en ordre de bataille en vue de la préparation des élections législatives et municipales de 2012.

Le Bureau Politique National a approuvé cette proposition du Bureau Exécutif National et autorisé la convocation du Vème Congrès Ordinaire du Parti aux dates indiquées et sur le thème proposé. Il a par ailleurs instruit le Bureau Exécutif National à prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir le bon déroulement et la réussite de cette instance suprême du Parti.

Avant de lever la séance à 12 heures 30 minutes, les membres du Bureau Politique National ont abordé quelques points de divers et réaffirmé leur soutien au Gouvernement pour les actions vigoureuses entreprises pour le renforcement de la gouvernance politique, économique et administrative.”

Démocratie – Progrès – Justice

Ouagadougou, le 14 janvier 2012

Le Président du Parti,

Président du Bureau Politique National

Roch Marc Christian KABORE

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *