Mairie de Ouagadougou: Le bilan de l’action municipale 2006-2011 jugé satisfaisant

1001 0
L'Hôtel de ville. Photo: Evenement.bf

Le conseil municipal de la ville de Ouagadougou a initié une rencontre d’échange à l’Hôtel de ville ce vendredi pour dresser le bilan de son action durant les 5 dernières années et évoquer ses perspectives pour l’année 2012.

Le bilan livré aux médias concerne le programme que le conseil municipal avait adopté en 2006, en début de mandat. Loin d’être exhaustif, comme l’a précisé le maire, ce bilan a abordé les grandes réalisations au cours des 5 années écoulées. Parmi ces réalisations, on compte la réhabilitation du marché Rood-Woko et de quatre autres marchés pour un coût global de 4 502 483 461 F CFA; des travaux de bitumage, de construction de caniveaux, de ponts et d’autres travaux d’aménagements. On note en plus que la ville a pu se doter d’une médiathèque municipale, d’une maison de la jeunesse et de la culture et a consolidé son statut de « ville propre » à travers la brigade verte composée à ce jour de 2080 femmes.

Pour 2012, de nouvelles actions ont été égrenées par le maire, et se déclinent en termes d’infrastructures, mais également d’informations des populations sur le nouveau découpage administratif de la ville. Face au bilan partiel de l’action municipale passée, le maire ne cache pas satisfaction , « Non pas par orgueil », soutient-il, mais parce qu’il a su prendre des initiatives et surtout fait la preuve de sa capacité de mobilisation des ressources. Une grande partie des réalisations a été possible grâce à l’appui des partenaires de la commune. On dénombre entre autres partenaires, l’AFD, la République de Chine/ Taïwan et l’Union européenne.

Cette satisfaction s’accompagne, pour l’équipe, de la conscience des difficultés qui ont limité l’action municipale. Comme on le sait désormais, le maire actuel ne se représente plus. Mais il avoue vouloir tout faire pour rendre la tâche facile à la prochaine équipe : « Nous laisserons assez d’éléments qui pourront servir d’éclairage aux actions de la nouvelle équipe » a-t-il martelé. Une allusion aux chantiers qui n’ont pas pu aboutir au cours du mandat de l’acuel conseil municipal, en l’occurrence  la question des lotissements, l’organisation de la chaine funéraire et la fermeture des maisons closes. Du reste, Simon et son équipe ne comptent pas « passer sur la pointe des pieds » sur la question des lotissements et promettent bientôt un point exhaustif.



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *