Madagascar, l’espace aérien interdit à l’avion de Marc Ravalomanana

189 0
L'ancien président malgache, Marc Ravalomanana. Ph. www.grioo.com (archives)

Annoncé pour ce samedi 21 janvier 2012 dans la capitale malgache, le retour de l’ancien président Marc Ravalomanana n’a pas été effectif en raison de la fermeture de l’aéroport depuis ce matin.

En effet, l’avion qui le transportait, de la compagnie aérienne sud-africaine a été interdit par les autorités du pays d’atterrir à l’aéroport d’Antananarivo et a du faire demi-tour pour se poser au point de départ, Johannesburg,  où M. Ravalomanana vit en exil depuis trois ans.

Cette situation a amené les partisans de l’ancien président malgache à dénoncer une ‘’violation de la feuille de route’’ et à suspendre leur participation aux institutions (gouvernement et Parlement de transition).

Cette feuille de route de l’accord signé par tous les groupes politiques malgaches en septembre 2011, autorisait le retour d’exilés politiques y compris Marc Ravalomanana. La nouvelle donne rend la situation confuse et remet en cause la volonté politique du président de transition Andry Rajoelina à résoudre la question malgache.

La résolution de la tension politique sur la Grande Île qui dure depuis la chute de M. Ravalomanana n’est donc pas pour demain ; les ténors de celui-ci demandant son retour à Madagascar et la libération des prisonniers politiques.

L’ancien président Marc Ravalomanana, qui se présente aujourd’hui comme un ‘’apatride’’  a été condamné par contumace aux travaux forcés à perpétuité pour la mort d’une trentaine de manifestants abattus en février 2009 par sa garde devant le palais présidentiel.

Source : rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre