18ème Sommet de l’Union Africaine : Il n’y a pas de croissance économique sans commerce selon Blaise COMPAORE

238 0
© Présidence du Faso

Le 18è sommet de l’Union Africaine a clos ses travaux le lundi 30 janvier 2012 à Addis Abeba en Ethiopie. Placée sous le thème : « Promouvoir le commerce intra africain », cette rencontre a été l’occasion pour les dirigeants du continent de se pencher sur les obstacles à surmonter, et sur les voies et moyens pour accroitre le commerce en Afrique.

Le Président du Faso, Blaise COMPAORE,  qui a conduit une délégation à cette rencontre, a dit toute l’importance du thème et la nécessité pour son pays et pour le continent d’y adhérer. « Aujourd’hui, nous avons non seulement besoin de développement, de réduction de pauvreté, mais nous avons aussi besoin d’emplois pour les Africains, et il n’y a pas de doute qu’aujourd’hui dans le monde, un peu partout, les expériences le montrent aisément. Il n’y a pas de croissance économique, ni de résultat sur le plan de la production, s’il n’y a pas un commerce qui accompagne ce travail économique », a-t-il souligné.

Pour le chef de l’Etat burkinabè, les Africains doivent comprendre cela et tirer grand profit des nouvelles opportunités qui s’offrent à eux, à travers d’abord « les expériences des uns et des autres, mais aussi les possibilités pour l’Afrique qui a un marché important (1 milliard d’hommes et de femmes), qui a des potentialités immenses et qui doit aussi intervenir beaucoup dans le commerce pour créer à la fois des richesses supplémentaires, mais aussi de l’emploi, et avoir des capacités plus grandes pour résoudre les problèmes de l’Afrique ».

Les chefs d’Etat africains se sont également penchés sur comment mieux organiser le marché africain, et comment libérer davantage les possibilités de commerce entre les Africains et entre les régions. Pour cela, une feuille de route a été établie, et sera rediscutée au mois de juillet prochain pour préciser les étapes à franchir d’ici 2017, pour arriver à un continent de libre échange.

Le Président béninois Yayi BONI a été élu par ses pairs, Président en exercice de l’Union Africaine pour l’année 2012. Par contre, les chefs d’Etat ne sont pas parvenus à élire un Président pour son organe-clé qui est la Commission. La présidence de la Commission sera assurée par intérim par son actuel vice-président, le Kényan Erastus MWENCHA.

Service de la communication de la présidence du Burkina

NDLR: Toute la commission a été reconduite à la dernière minute et donc, c’est Jean Ping qui reste le président jusqu’en juin prochain.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre