Etalons. Des solutions pour rebondir

231 6

L’auteur de la réflexion ci dessous croit à un football national plus juste et prospère mais il en fixe des conditions.  Incisif, précis, aéré, voilà comment nous qualifions cette libre pensée. 

Les Etalons.Ph.afriscoop

“Les ETALONS footballeurs se sont une fois de plus illustrés négativement en phase finale de CAN, les journaux sont remplis d’analyses et de propositions qu’il convient, pour une fois de prendre en compte pour éviter de revenir avec les mêmes sentiments à la prochaine CAN.

Prochaine CAN qui est pour très bientôt, car se déroulant en 2013 en Afrique du Sud, là ou la série de participations stériles avaient débuté en 1996.

      Le délai qui nous sépare des échéances futures (CAN 2013, COUPE DU MONDE 2014, CAN U17, CAN U20 et CHAN) nous impose d’opérer des choix rationnels qui vont permettre des participations victorieuses. Ces choix doivent tenir compte de la capacité financière du BURKINA et du capital humain disponible (joueurs et encadreurs).

     C’est pourquoi je suggère que les candidats à l’élection du bureau de la FBF s’entendent autour de mesures fortes pour la gestion des équipes nationales et que le gouvernement y souscrive.

    Le principe de base de cette petite révolution est de restituer le football aux footballeurs, ne serait ce que pour la CAN de chaque catégorie à venir. Ces mesures à mon avis devraient concerner au moins les trois (03) axes suivants :

  1. 1.      L’ORGANISATION DE LA GESTION DES EQUIPES NATIONALES

          Il convient de mettre en place une gestion dont ne sera plus exclusivement comptable le bureau élu de la FBF.

         En effet, élu pour impulser une dynamique de développement du football national tous les bureaux exécutifs depuis 1996, ont été démis pour cause des résultats des ETALONS séniors principalement. Limiter le football à cette équipe à créer de graves déséquilibres. Par exemple, la prime de victoire d’un joueur durant la CAN 2012 est l’équivalent de la subvention accordée à chaque club de D1 pour la saison…

        Il conviendrait donc de mettre en place une structure chargée de gérer les équipes nationales qui serait placée sous la coupe de la F.B.F. mais serait dotée d’une large autonomie organisationnelle et fonctionnelle.

       Ainsi, le bureau élu aura la latitude de s’occuper du développement du football et mener à bien son programme sans être perturbé par les résultats des ETALONS.

       Cette structure sera chargée des taches administratives relatives aux participations des équipes nationales aux compétitions et de la gestion du matériel. Elle élaborera un budget qui sera soumis au gouvernement par le bureau de la FBF et les subventions allouées seront gérées par un comptable public commis à cet effet.

         Structure légère, elle sera composée d’un président, d’un secrétaire général (expérimenté) d’un chargé de communication et d’un magasinier tous rémunérés et travaillant à plein temps pour la structure.

         L’administration étant assurée, il faut un encadrement de haut niveau pour obtenir des résultats probants.

  1. 2.      L’ENCADREMENT DES EQUIPES NATIONALES

Au regard du délai et de la nécessité d’élargir l’assiette des sélections nationales, il conviendrait de confier l’encadrement des équipes nationales pour la période 2012/2014 à un pool d’entraineurs nationaux. Ils connaissent mieux les joueurs et le challenge serait assez motivant pour les conduire à travailler de concert pour réussir. La proposition faite ici est nominative car basée sur la connaissance du milieu et des hommes qui l’animent.

–         Coordonnateurs : Kassoum OUEDRAOGO dit ZICO et  RAHIM OUEDRAOGO

–         DTN : Sidiki DIARRA, Joseph KABORE dit SAP,  Webonga PIOUHIRI et Famozo OUATTARA.

–         Encadreurs : Gualbert KABORE, Gabriel GNIMASSOU, Brahima TRAORE, Sidi NAPON, Alain NANA, Ibrahim DIARRA, Ibrahim TRAORE

–         Soigneurs : Nebié SAMBANI, WANGRAWA, Gilbert COMPAORE, Docteur NIKIEMA

–         A l’occasion des phases finales ce staff peut être renforcé par des entraineurs, anciens joueurs, dirigeants et médecins

Cet encadrement gèrera toutes les catégories des ETALONS (U 17, U20, Locaux et SENIORS) et je pense qu’il sera suffisamment compétent, reste l’environnement.

  1. 3.      L’ENVIRONNEMENT DES EQUIPES NATIONALES

Mes propositions en ce domaine causeront du tort à beaucoup de personnes, il s’agit toutefois de l’intérêt national et ceux qui trouveront matière à les critiquer le fasse avec un esprit de construction.

 3. a- LES SUPPORTEURS

Il est temps de mettre définitivement fin aux subventions aux supporteurs que ce soit pour les matchs à domicile ou à l’extérieur surtout en phase finale. Que l’argent utilisé pour acheter les billets lors des matchs à domicile et pour supporter les transports et hébergements soient reversé pour les compétitions nationales des petites catégories. Il faut créer une nouvelle race de supporteurs qui consentiront des sacrifices pour l’amour du drapeau ainsi qu’il l’est demandé aux joueurs.

3.b- LA PRESSE

Elle perd son indépendance par le fait d’être liée à la FBF ou au Ministère des Sports et Loisirs. Il est donc temps que sa prise en charge soit assurée par le ministère chargé de l’information ce qui libèrera les journalistes et leur permettra d’être honnêtes et sans craintes lorsqu’ils formuleront des critiques ou suggestions.

3.c- LE POLITIQUE

L’autorité politique doit prendre ses distances vis-à-vis de l’équipe nationale, seule une équipe victorieuse devra être reçue au palais présidentiel.

L’engagement de l’Etat se limitera à la prise en charge du budget adopté pour la structure.

 CONCLUSION

La mise en œuvre de cette proposition urge,  elle est versée au débat public pour lancer une réflexion féconde sur l’avenir de l’équipe nationale et de la FBF, elle attend d’être critiquée, combattue par des contre propositions de manière à aboutir à un projet novateur, porteur d’espoirs pour demain. Ce n’est pas le programme d’activités d’un candidat juste une contribution d’un acteur qui pense apporter une piste de solution.

 Je lance un appel à tous les acteurs du football au Burkina à commencer par les clubs et l’association des anciens internationaux, aux anciens dirigeants de clubs et de la FBF pour que chacun se prononce en vue de sortir de ce cycle infernal.”

Dominique NANA dit DEDE

NDLR : Le Titre est de l’auteur

 

Il y a 6 commentaires

  1. Merci ? Mr NANA pour cette id?e qui quelques points positifs ? mon humble avis,
    Mais il ne suffit pas d’?tre un ancien footballeur pour ?tre responsable ou dirigeant dans le monde du football.
    Vous parlez de Mr Zico, qui depuis sont retour d l’allemagne est tr?s actif dans le milieu du football. c’est ? lui d’aller chercher cette pr?sidence avec une ?quipe de personne convaincu pour cette cause. C’est une grosse responsabilit? que l’on donne pas ? un groupe d’ami. Si ?a se passe comme vous le proposer vite des queurrelles unitiles vont naitre et nous serons ? la case d?part. Salutation

  2. N’oubliez surtout pas Saboteur et Seydou Traor?. le football aux footballeurs c’est la meilleure solution, tout le monde le sait. A chacun son domaine. Il faut aussi bien entretenir l’effectif cadet de 2011. et pourquoi pas ajouter au moins d’ntre eux ? Bertrand en seniors.

  3. bonsoir, c’est d?j? pas mal ce qui tu proposes.ce que je sais, et qui est vrai, il faut laisser le football au footballeur. seul les plus m?ritant doivent porter le maillot.
    pour un meilleur football, il faut une formation ? la base.donc, je propose ? ce niveau de mettre des moyens si on ne veut plus pleurer durant les comp?titions continentales et internationales. ensuite, accompagner les ?quipes de premi?re division avec ?galement des moyens afin de cr?er un engouement au tours du championnat national. construire des stades, de bons stades. si on pouvait contenir la corruption sinon avec les 2 guiro, on pouvait financer pas mal d’infrastructures sportives.

  4. wao je suis ?bahi voici afin quelqu’un qui a une pens? pour sauver le football national. Le football burkinab? doit ?tre laiss? aux footballeurs.A chacun son domaine de comp?tence je vois mal un menuisier constructeur automobile donc je pense qu’il est temps de mettre nos int?r?ts personnels de cot? et pr?nons l?int?r?t national afin que le 11 national puisse mettre du plaisir dans le coeur des burkinab?s. Plaisir qu’on rechercher depuis la CAN98

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre