Hommage à Georges OUEDRAOGO : une soirée à la hauteur d’un Gandaogo

208 0

Nul ne voulait se faire raconter un tel évènement, sur fond de tristesse. Tous voulaient entrer dans le Panthéon de l’Histoire nationale en participant, chacun à sa manière, à cette soirée d’hommage à l’inoxydable Georges OUEDRAOGO. Ils sont donc venus de partout, les artistes comme le simple anonyme pour dire merci à ce baobab qui vient de se coucher.

Le 26 janvier 2012, dans la soirée, à l’Institut Français de Bobo-Dioulasso, l’on était loin de s’imaginer que le Gandaogo National donnait son concert d’adieu. Pourtant, une semaine après, ce jeudi, 02 février, au petit matin, la nouvelle de la disparition de Georges OUEDRAOGO s’est éparpillée dans la ville et dans l’ensemble du pays comme une traînée de poussière. La stupéfaction a gagné le commun du burkinabè qui a, au moins une fois en passant, fredonné quelques couplés de ce virtuose de notre musique. Il était donc du devoir de tout citoyen de rendre un vibrant hommage à ce monument de notre scène national.

A la Maison du peuple, haut lieu de notre culture, les artistes, les politiques et l’ensemble des mélomanes se sont mobilisés. Ont pris la parole, tour à tour, Me Frédéric Titenga PACERE, Représentant Sa Majesté le Mogho Naaba Baongho ; le Ministre des Enseignements Secondaire et Supérieur ; le Représentant du Ministre de la Culture et du Tourisme et surtout les artistes. Chacun a voulu témoigner de la grandeur de l’illustre disparu. Pour les uns et les autres, l’on ne doit parler de Georges OUEDRAOGO qu’au présent. Les personnes de son genre ne meurent jamais.

Sur place, une collecte de fonds pour venir en soutien à la famille du disparu a permit de réunir la somme de près de 300 000 f CFA.

La suite du programme des obsèques prévoit une veillée de prière au domicile du disparu, ce samedi 04 février, la levée de corps aura lieu le dimanche à 10 février, à la morgue, suivi d’une prière au temple Bethel Israël, du Pasteur Mamadou KARAMBIRI.  L’enterrement aura lieu le même jour dans son village à Komsilga


Rialé

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre