Gros nuage de poussière sur Ouagadougou: Explications

319 0

Depuis les premières heures du matin, Ouagadougou est sous un gros nuage de poussière. La visibilité est réduite à 150 mètres et impossible de mettre la tête hors de sa maison sans un mouchoir ou un cache-nez.  La dernière fois que le Burkina a été touché par un dérèglement du climat comme celui-ci, c’était en avril 2010. On avait enregistré 100m de visibilité à Dori, Ouahigouya et Dédougou. Egalement des visibilités de 200 m à Boromo, 800 m à Ouagadougou et 900 m dans la station de Bobo-Dioulasso. L’explication avait été donnée qu’il s’agissait de “l’installation d’une dépression d’origine thermique sur le Nord-Est de la boucle du Niger… le Centre de la dépression a évolué pour se positionner sur le Sud-Est du Mali”. Les spécialistes avaient ajouté que “La présence de cette dépression associée à la dorsale de l’anticyclone des Açores a entraîné un resserrement des gradians de pression qui a provoqué le déclenchement et l’évolution de la poussière à partir des régions-sources de poussière que sont Menaka, Gao et Tombouctou”.

Ougadougou sous la poussière (axe route de l'Est)

Il ne s’agit pas forcement du même phénomène déclencheur mais une chose est certaine:  en de pareils circonstances, une vigilance accrue est demandée aux usagers de la route. Il est aussi recommandé de se protéger suffisamment pour éviter certaines maladies et veiller à ce que les enfants ne soient pas exposés.

Il faut noter que des dépressions du genre durent en moyenne 48 heures. Il faudrait s’attendre à ce que ce nuage nous accompagne dans la journée de demain.

 

 

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre