Le Gouvernement canadien dit au revoir à Son Excellence Juliette BONKOUNGOU, Ambassadeure du Burkina Faso au Canada

245 9
Son Excellence Juliette Bonkoungou et L'honorable Bernard Valcourt avant le déjeuner. © Ministère des affaires étrangères du Canada

Dans le cadre prestigieux du Ministère des affaires étrangères du Canada, à Ottawa, capitale du pays, s’est tenu ce mardi 7 février 2012, un déjeuner offert par le gouvernement du Canada en l’honneur de l’Ambassadeure Juliette Bonkoungou. En effet, Son Excellence  s’apprête à quitter le Canada pour retourner au Burkina Faso après plus de huit ans à la tête de notre représentation diplomatique dans ce pays, par ailleurs membre du G8 et acteur majeur dans les relations internationales.

Cette réception a été présidée par L’honorable Bernard Valcourt, Ministre d’État, Responsable de la Francophonie et de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique au sein du Gouvernement Canadien.

Parmi les convives à ce déjeuner, étaient présents leurs Excellences  Florence Zano Chideya, Ambassadeure du Zimbabwe au Canada et Vice Doyenne du Corps diplomatique Africain et Amadou Tidiane Wone, Ambasssadeur du Sénégal et Chargé de la Francophonie au sein du Corps diplomatique au Canada. Etaient également de la partie, Monsieur Benjamin Little, Vice Président des Affaires Corporatives de la compagnie minière IAMGOLD très active au Burkina, la Sénatrice Raynell Andreychuk, Coprésidente de l’ Association parlementaire Canada-Afrique, et Madame Anne Gaboury, Vice Présidente du Groupe Desjardins dont sa branche internationale est au cœur des activités de micro-finance au Burkina Faso.

Ces invités de marque ainsi que les autorités canadiennes présentes ont tous loué l’engagement et le dévouement dans la promotion des intérêts du Burkina Faso et de l’Afrique dont a fait montre Son Excellence Juliette Bonkoungou dans l’exécution de sa mission diplomatique au Canada. C’est une personnalité  « attachante, forte et dynamique » qui va bientôt quitter le Canada après huit années d’inlassables efforts dans son rôle d’Ambassadeure du Burkina et aussi, depuis quelques années, de Porte-parole puis de Doyenne du Corps Diplomatique Africain au Canada.

Ses homologues africains présents à ce déjeuner ont affirmé que Son Excellence Madame Juliette Bonkoungou a été une source d’inspiration et de motivation au sein du Groupe Diplomatique Africain, notamment dans les actions communes pour “défendre des thèses nouvelles sur la reconfiguration de la coopération entre le Canada et le continent Africain.”

À la fin de la cérémonie, l’Ambassadeure Bonkoungou a reçu des mains du Ministre d’État, L’honorable Bernard Valcourt, la médaille d’honneur du Corps Diplomatique du Canada pour sa contribution remarquable au développement des relations Canada-Burkina Faso et plus généralement, entre le Canada et le continent Africain.

Sandra Zoungrana – Correspondante de Burkina24 au Canada

Il y a 9 commentaires

  1. Aux derni?res nouvelles:
    l’ambassadeur Juliette Bonkoungou refuse de retourner au Burkina Faso. D?part pr?vu, ce lundi, elle l’a repouss? pour on se sait quand. Dans tout ?a, et le pauvre Nestor Zongo???… Finalement, quel sort est r?serv? au Zongo??? Un dossier chaud qui l’attend certainement au pays… Sauf si elle demeure toujours la ma?tresse du PF…???

  2. S.O.S pour le cuisinier de l’Ambassade du Burkina Faso au Canada. Mr. Nestor Zongo, pr?sentement cuisinier ? l’Ambassade du Burkina au Canada se trouve dans un ?tat critique. L’Ambassadeur Juliette Bonkoungou a refus? de le soigner alors que ce dernier risque d’?tre amput? de ses 2 jambes. Au moment o? nous vous ?crivions, il semble que Mr. Zongo Nestor serait entre la vie et la mort et que l’Ambassadeur l’aurait fait dispara?tre. Non contente d’avoir refus? de soigner le pauvre cuisinier, elle aurait mobiliser environ 10 000 000 FCFA pour la c?l?bration de son d?part ce jeudi 24 f?vrier ? Ottawa. Pauvre Nestor… ? peine 6 mois qu’il soit arriv? au Canada, il s’appr?tre ? ?tre enterr?…

  3. sandra Christelle O |

    mais, elle doit avoir des petits enfants maintenant no? Je crois kil est temps qu’elle s’en occupe! nous, on est fatigu?s de tous ces gens la! bons ou mauvais, on en a juskau cou!

  4. Mon ami Ounteni, je crois que les burkinabe vivant a dkr ne seront pas daccor avec toi! Je le dis, par ce ken jen sui 1! On est telment press? de la voir quiter le pays la! Pose juste la question, et on te dira qu’elle est vraiment ind?sir?e par ses compatriotes vivant ici! Bref, vivement vraiment son retour!

  5. HA! La dipolamtie suit ?galement le changement!
    Esp?rons que sa contribution aura ?t? fructueuse pour nos comptariotes reclus dans les zones mini?res

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre