Conte : spectacle Baobabel, la parole des temps anciens sous l’arbre multiséculaire

632 0

Dans le cadre du festival Rendez-vous chez nous, des projets de création ont été mis en place. Parmi ceux-ci, il y a Baobabel qui a regroupé un grand nombre de conteurs et de musiciens de Ouagadougou. Le jeudi 09 février, à la Place de la femme à Gounghin, le public a pu assister à une représentation du fruit de ces échanges.

Le public est massé en cercle sur la place. Au milieu, les musiciens égrènent déjà quelques notes pour tenir en haleine ceux qui voudraient partir. A l’heure du spectacle, les lieux sont pris d’assaut par une bande de conteurs. Ils saluent à tout vent le premier spectateur rencontré. Leur évolution les amène au milieu du cercle, lieu où se tissera le nœud de l’intrigue. Ainsi commence le voyage avec ces griots-conteurs, avec le conteur français Tartar(e).

Ce soir, dans le premier volet de leur spectacle, ils racontent l’histoire des arbres. L’oranger, le manguier, le goyavier et leur vertu de mère nourricière sont passés en revue. Le moment le plus attendu est l’histoire de cet arbre qui a vu naître de nombreuses générations d’humains et d’autres plantes : le baobab. Cet arbre est magnifié par la parole qui se déroule comme un flot incessant. La parole des sages, des griots est célébrée à travers l’histoire du baobab.

Le second volet de cette soirée a été de célébrer les patronymes des conteurs présents, et par ricochet, ceux du public. C’est ainsi que de BAMBA à NABIE, en passant par DIARRA, OUEDRAOGO, KAFANDO, BELEMOU, KABORE, BOBELLE et TRAORE, chacun des conteurs participant à ce spectacle s’est vu encensé par des discours laudatifs. N’oubliant pas de prendre en compte le public qui l’entoure dans le jeu, des personnes assises dans le public ont été aussi intégrées dans ce grand ensemble. Les uns et les autres ont été encensés à tel point qu’ils ne se sont pas privés de combler les artistes de billets de banque.

Le troisième volet de ce spectacle a vu une sorte de passage de témoin. En effet, pour la clôture de cette grande soirée de la parole, une conteuse, dénommée la pépinière a pris la parole au milieu de cette assemblée. Une parole enrobée du sceau de l’espoir et  qui permettra encore aux connaissances de tout genre de traverser le temps, comme le baobab.

 

Rialé



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *