Hôtel Silmandé: La SOPATEL retenue pour la nouvelle location-gérance.

 

 

Une vue partielle de l'Hôtel Silmandé. Ph. hotel-silmande.com

En conseil de ministre ce mercredi 22 février, le sort de l’hôtel Silmandé qui agonisait, était à l’ordre du jour. Il s’agissait de lui trouver un nouveau gérant à l’issu d’un appel d’offres « restreint et accéléré. Le gouvernement a marqué son accord pour l’attribution du marché à la Société pour la Promotion de l’Aménagement touristique et hôtélier, SOPATEL-SA.

 

Parmi les entreprises concernées par le programme de privatisation figurait bien la société de d’exploitation de l’Hôtel Silmandé. Après une première tentative qui a échoué et donné lieu à un rebondissement en 2010, le processus de privatisation de l’Hôtel Silmandé semble en voie de connaître son aboutissement. Et c’est à la Société pour la Promotion et l’Amenagement touristique et hôtelier (SOPATEL-SA) qui a été retenue pour la nouvelle location gérance à l’issue du dépouillement de l’appel d’offres restreint accéléré.

 

En rappel, cette société qui appartiendrait à l’homme d’affaires Idrissa Nassa, par ailleurs PDG du groupe Coris Banque International, avait perdu face à Emmanuel Zongo de Splendide Hôtel. Mais ce dernier n’a pas pu aller au bout de ses ambitions qui ressusciteraient un hôtel qui a fait, selon un confrère « les beaux jours de l’hôtellerie au Burkina ». D’où le nouvel appel d’offres qui a retenu SOPATEL-SA, avec l’accord du gouvernement donné ce mercredi 22 février en Conseil de Ministres.

 




Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page