Case Kamite : La nouvelle collection de Cendrine Nama

191 4

 

Chanteuse et maintenant créatrice d’une nouvelle ligne de produits : Case Kamite, c’est avec plaisir que nous nous sommes entretenus avec Cendrine Nama à propos de sa toute nouvelle collection. Accessoires de mode, vêtements et chaussures, entre autres, Case Kamite est une  collection riche en couleurs et en matières, et propose à travers sa pléiade de  formes et de motifs: la vraie tradition africaine adaptée aux modes de vie. 

Case Kamite utilise dans le cadre de ses créations le wax, le bogolan, le Faso danfani ainsi que des matières naturelles telles les pierres, bois, feuilles, perles. Pour vous, chers lecteurs et lectrices, voici notre entretien avec Cendrine Nama. Une rencontre des plus enrichissantes!

 

Burkina24: Pourriez-vous expliquer le concept Case Kamite à nos lecteurs?

CN:  Le concept  “Case Kamite” est tout simple: c’est une boutique Kamite,entendez par là africaine, qui commercialise différents articles allant des accessoires de mode aux accessoires de décoration d’interieur ou de produits de bien être. Accessoires ou articles qui, je le précise, sont fabriqués à partir de matières premières considérées comme typiques à l’Afrique (Pagnes traditionnels africains,wax, bogolan ou Faso danfani, cauris, pierres, plumes, …). Plus précisément, ce concept vise a garder les Africains dans leur biotope culturel. Allier tradition et modernité africaine afin que tous autant que nous sommes portions toujours haut le flambeau de notre culture est mon challenge.

Burkina24: Qu’est-ce que le nom “Case Kamite” signifie? Pourquoi l’avoir choisi?

CN: J’ai choisi le nom Case Kamite en raison de mon fort attachement a ma culture et à mes origines…Comme vous avez surement dû le comprendre plus haut…Depuis l’apparition de l’écriture hiéroglyphique , les anciens Egyptiens se désignaient eux-mêmes par le mot KaMtou signifiant les Noirs. Par ailleurs, ils utilisaient le mot KaMi signifiant Noire, non seulement pour désigner leur pays, mais aussi par extension tout le continent africain. Cette racine africaine se rencontre toujours dans plusieurs les langues: KaMa signifie Noir en Copte, KeM signifie “Brûlé” en Wolof,  KaMi signifie Brûlé en Bambara.

Case Kamite c’est donc le nom que j’ai choisi pour désigner ma boutique ,une case Kamite regorgeant de multiples produits Kamites ou à influence Kamite…

Burkina24:  Pourquoi avoir commencé une collection de bijoux? Cela signifie-t’il spécifiquement quelque chose  pour vous?

CN: Les bijoux sont par essence le premier accessoire de beauté féminine et parfois même masculine. De plus, je suis de celles qui ne portent que des bijoux kamites(africains). Je me suis dite: “pourquoi ne pas trouver une méthode de valorisation de nos matières? Pourquoi ne pas créer ces bijoux qui rehausseraient nos tenues apportant une touche originale et typique à notre culture?” c’est en répondant à ces questions que j’ai commencé cette collection.

 Burkina24: Est-ce que toute votre collection est faite uniquement à partir de matière/tissu traditionnel? Est-ce que vous prenez ce matériel d’une région en particulier, si oui, laquelle?

CN: Oui toutes mes collections sont faites à base soit de tissus pagnes ou de tissus traditionnels comme le bogolan, le tountoun ou le Faso danfani et les pagnes tissés. La plupart de ces matières me sont fournies ici sur place au Burkina Faso, mais il arrive que j’en reçoive d’autres pays, selon la culture que je veux toucher: Ghana, Benin, Nigeria, Cameroun. Mais pour la plupart, je les achète ici même au Burkina.

Burkina24: Je vois qu’il y a beaucoup d’accessoires pour femmes, existent-ils des morceaux pour les hommes également? Si non, est-ce à venir ?

CN: Vous me posez la question que me pose beaucoup d’hommes qui prennent connaissance de mes créations…..Oui les hommes aussi sont prévus dans mon concept, et très bientôt, la Case Kamite lancera des articles typiquement masculins pour vous messieurs….Commencer par les femmes est peut être dû au fait que j’en suis une. Mais personne ne sera oubliée ou en reste. Et comme je l’ai dit, il reste en vue la collection de déco d’intérieur et de bien être. Il n’y a là que le cinquième de mes créations.

Burkina24: Où tirez-vous votre inspiration?

CN: Mon inspiration? Je suis une chercheuse, j’ai reçu en don un esprit très imaginatif. L’alliage des couleurs de matières, la recherche de l’originalité sont des éléments que j’ai en moi. Partant de là,  je laisse libre cours à mon cerveau d’ imaginer et sortir quelque chose.

 Burkina24: Si vous pouviez décrire votre collection en un mot, quel serait-il?

CN: Un seul mot pour décrire ma collection? Ce que je dis et répète tout le temps c’est “Proud of my kamit’s origin”. Le mot pourrait donc être “Origines” tout simplement….

Burkina24: Quelles sont vos ambitions pour le futur?

CN: Mes ambitions pour le futur c’est vulgariser la collection et de faire porter le style kamite partout, de susciter un regain d’intérêt des Kamites pour leur culture et de montrer au monde la beauté de nos ressources, de nos cultures et cela peut se faire déjà par des attitudes et habitudes vestimentaires.

 Burkina24:Aimeriez-vous ajouter quelque chose pour nos lecteurs?

CN: Un dernier mot ce serait déjà merci à vous pour l’opportunité que vous m’offrez de m’exprimer entre vos lignes! Aux lecteurs, je leur promets très bientot une panoplie d’articles qu’ils seront fiers d’arborer. Comme je le dis toujours : “soyez fiers de vos origines, restez authentiques, Ayez l’esprit Kamite!”

Entrevue menée par: Judith François Langevin
Pour voir la collection, consultez la page Facebook de Case Kamite : http://www.facebook.com/pages/Case-Kamite/298892060171830

Il y a 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre