Réseaux sociaux, la Chine interdit les pseudonymes sur Internet

459 0
Image. rfi.fr

Le vendredi 16 mars 2012 sont entrées en vigueur les nouvelles règles d’utilisation des réseaux sociaux en Chine. Il faut désormais dévoiler, déclarer sa véritable identité pour tweeter (envoyer un message).  

Dans un pays qui compte plus de 260 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux, les nouvelles mesures sont destinées à lutter  contre la propagation des rumeurs selon les autorités ; les internautes y voient une entrave à la liberté d’expression, cependant. Ils prévoient une grève symbolique du net pendant deux à trois jours en guise de protestation.

Certains défenseurs des droits de l’Homme parlent de recul de la démocratie qui n’était d’ailleurs pas consistante en Chine continentale. Les internautes par millions avaient contraint, début décembre, la mairie de Pékin à mieux mesurer la pollution par l’adoption du mode de mesure américain.

L’attitude des autorités chinoises (censure du net et nouvelles mesures y afférentes), au-delà de leur volonté d’assainir le milieu, est un moyen pour exercer une pression sur les utilisateurs de ce canal de communication très puissant aujourd’hui.

Il faut aussi rappeler que les réseaux sociaux ont une portée et un pouvoir au-delà du pouvoir. Et de ce fait, la censure est souvent utilisée comme rempart par les autorités en vue de prévenir les soulèvements. Ben Ali, Moubarack et les Kadhafi s’en souviendront à jamais.

Sources : rfi.fr



Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. NE FAIT PAS FAUSSE ROUTE…

    …” la chine” ,une fois encore dans un m?dia francais le mot est galvaud?, ce n est pas un gouvernement contre une population, c est un pays de plusieurs cultures en pleine mutation, internet est deja largement r?pendu, les chinois voyagent etudient a l etranger, achetent petit a petit l europe, non le pays ne se referme pas, il s ouvre lentement mais surement,

    il ne faut pas n?gliger ce que va etre demain, la population chinoise meme si elle n a pas la meme libert? que nous, avance, avance plus vite que laisse penser l article qui laisse entendre que sans internet les chinois sont enferm?s, les oppressions existent, mais rien ne peut arreter l ?volution culturelle de la population les ?tudiants en tete,

    en france il y a adopi pour controler ce que tu telecharges (et plus si necessaire), aux usa il y a des anness qu internet est filtr? par le gouvernement, a lire les commentaires trop simplistes sur “la chine”, le francais deja tres conservateur culturellement ne sais pas voir comment ?volu le continent asiatique, la chine en tete,

    etre retrouvable sur internet peut permettre d arreter d ecrire des anneries sans impunit?, de controler des services mal honnetes…d ailleurs quand on a rien a se reprocher pourquoi user d un pseudo ?

    POURQUOI UN PSEUDO ?

    pourquoi l article est ecris par BOUREIMA ? c est qui se pseudo qui se cache?
    comment je peux savoir qui il est? quelles comp?tences pour ecrire sur la chine..?

    fafafa

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *