Crise alimentaire au Sahel: Le « coup de gueule » de Tiken Jah à Diapaga

483 0

Invité mardi et mercredi par l’ONG française Action contre la faim (ACF) dans un centre de santé villageois près de Diapaga,  la star africaine du reggae Tiken Jah Fakoly,  lance un “coup de gueule” face à la crise alimentaire qui frappe la région du Sahel, une nouvelle fois touché après de mauvaises récoltes.

“Je vous félicite, je vous remercie d’avoir amené vos enfants dans ce centre de santé pour les faire examiner”, dit-il. “C’est un signe d’amour que vous témoignez pour vos enfants et c’est aussi un signe d’amour pour le Burkina Faso et l’Afrique parce que ces enfants, s’ils sont en bonne santé, représentent l’avenir du Burkina Faso et de l’Afrique”.

Diapaga et ses environs (quelque 45.000 habitants) ont pour la première fois enregistré cette année un déficit céréalier, qui atteint 34%, par suite de mauvaises pluies. Résultat : moins de denrées et  une flambée des prix alimentaires.

Pour cette tournée dans la région, Tiken Jah Fakoly a visité dans la matinée d’hier mardi en plus du centre de santé villageois, un marché de céréales, aux étals pauvrement approvisionnés, et un marché à bétail où l’on voit des bovins, moutons et chèvres souvent maigres. A sa sortie, il a déclaré “être inquiet après ce qu’il a vu”. “Mais si on arrive à faire les choses maintenant, on peut éviter que des enfants meurent”, a estimé la star. Et d’ajouté  “qu’il faut se mobiliser dès aujourd’hui pour éviter une crise au Sahel. Je lance un appel à l’attention de la communauté internationale”.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *