Messi, une histoire de buts

559 0

Il est né il y a moins d’un quart de siècle mais a déjà sa place réservée au panthéon des plus grands footballeurs de l’histoire. Lionel Messi est entré dans la légende. Avec son maillot floqué du numéro 10, l’Argentin maîtrise tout : les dribbles, les passes et surtout les buts.

1er mai 2005 : Messi marque son premier but depuis qu’il est passé professionnel au FC Barcelone, dans un match de Liga contre Albacete. À 17 ans, 10 mois et 7 jours, il devient le plus jeune buteur de l’histoire du club. Ce record tombera en octobre 2007 lorsque Bojan Krkic, 17 ans, 1 mois et 20 jours, trouve le chemin des filets lors d’un match du Barça contre Villarreal. La passe décisive, elle, est arrivée en provenance de… Messi.

2 juillet 2005 : L’Argentine remporte la Coupe du Monde U-20 de la FIFA aux Pays-Bas, après avoir battu le Nigeria en finale sur le score de 2:1. Les deux buts argentins, dont l’un sur penalty, sont les œuvres de Messi. Outre la médaille d’or, le jeune prodige rafle le Ballon d’Or adidas récompensant le meilleur joueur du tournoi ainsi que le Soulier d’Or adidas qui revient au meilleur buteur de la compétition. Messi vient d’exploser sur la scène internationale. On commence à faire la comparaison avec Diego Maradona, qui de son côté n’hésite pas à téléphoner au jeune Messi pour lui souhaiter bonne chance. “C’est le plus beau jour de ma vie. Pour l’instant, je veux en profiter au maximum. Je suis très heureux d’avoir remporté ces deux récompenses individuelles, mais le plus important reste le succès collectif”, confie Messi à l’issue de la finale.

2 mars 2006 : Dans la foulée du triomphe en Coupe du Monde U-20 de la FIFA, le sélectionneur José Pekerman le fait débuter avec les seniors argentins en août 2005. Le premier but de Messi avec l’équipe A va cependant se faire attendre. Il viendra finalement lors d’un match de préparation pour la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™, contre la Croatie. Le natif de Rosario inscrit le but du 2:1 pour les siens, après avoir donné un ballon décisif à Carlos Tévez pour le premier but. Au final, c’est la Croatie qui remporte la rencontre, grâce à un but inscrit dans le temps additionnel. Ce premier but de Messi avec l’Albiceleste entame une série qui en est aujourd’hui à 22 unités, en 68 sélections.

10 mars 2007 : Le Real Madrid est en visite au Camp Nou et prend trois fois l’avantage au score. À la 90e minute, les locaux égalisent à 3:3 grâce à Messi, dont c’est le troisième but dans la partie. Le peuple blaugrana scande son nom. Quoi de plus normal ? Le jeune Argentin devient en effet le premier joueur à réussir un triplé dans le Clásico depuis le Chilien Iván Zamorano, qui l’avait fait lors d’une rencontre remportée 5:0 par les Merengue. Le dernier Barcelonais à avoir inscrit un hat-trick face à l’éternel rival madrilène était Romario, dans une partie elle aussi remportée 5:0, mais cette fois par Barcelone.

18 avril 2007 : Pas de titre pour Barcelone cette année-là, mais un but de Messi en tout point similaire au “but du siècle” de Maradona. “La comparaison est exagérée. Messi est un phénomène, il ira très loin, mais il doit donner beaucoup plus que ce qu’il fait aujourd’hui. Pour ce qui est du but, on ne peut pas comparer. Le mien est plus beau, mais surtout il a été marqué en quart de finale d’un Mondial, contre l’Angleterre”, commentera El Pibe de Oro. Certes, ce n’était ni l’Angleterre, ni la Coupe du Monde. C’était Getafe, en Coupe du Roi. Mais le but n’en est pas moins spectaculaire. “J’ai vu qu’il y avait de l’espace, alors j’ai filé. Mon objectif était d’aller au bout, et de bien finir l’action”, avait expliqué la Pulga après la partie. On ne parlera pas de but du siècle, mais de but d’une autre planète…

1erfévrier 2009 : Match de Liga contre le Racing Santander. Barcelone est mené 1:0 et réduit à dix. Messi entre en jeu, marque deux buts et offre trois points à Barcelone. Qui plus est, il inscrit du même coup le 5 000ème but du club dans le championnat espagnol. En 2010, il marquera le 5 100ème contre Almeria. “Il a eu deux mini-occasions et il a marqué deux buts”, commentera avec un mélange d’admiration et de dépit l’entraîneur de Santander Juan Ramón Muñiz.

27 mai 2009 :
Rome, finale de la Ligue des champions de l’UEFA. L’Argentin règle à lui seul le compte de Manchester United. Victoire 2:0 de Barcelone, avec un deuxième but inscrit de la tête par Messi. Du haut de ses 169 centimètres, il a dominé Rio Ferdinand, qui en fait 30 de plus, ainsi que le gardien néerlandais Edwin Van der Sar. Messi termine meilleur buteur de la compétition suprême des clubs en Europe et permet au Barça de l’ère Guardiola de réussir son premier triplé. Les Catalans boucleront l’année avec six titres à leur tableau de chasse. En d’autres termes, ils ont remporté toutes les compétitions auxquelles ils ont pris part. Le dernier sacre de cette année 2009, la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, est remporté par le Barça grâce à un but de… Messi, en prolongation contre Estudiantes de la Plata.

29 février 2012 : C’est devenu une rengaine : les supporters argentins pensent que Messi ne se donne pas autant sous le maillot national qu’avec Barcelone. La Pulga s’occupe de l’affaire en marquant trois buts, son premier triplé avec l’Argentine, en amical contre la Suisse. L’Argentine gagne 3:1 et le sélectionneur Alejandro Sabella félicite son capitaine : “C’est une aubaine de l’avoir”.

7 mars 2012 : “Le trône lui appartient, à lui seul, et lui seul décidera quand il voudra en descendre. C’est le meilleur. Il n’a pas d’égal. J’ai la chance d’être et d’avoir été l’entraîneur de ce joueur”, constate Josep Guardiola à propos de son petit génie, qui vient de marquer cinq buts contre le Bayer Leverkusen, en huitième de finale retour de la Ligue des champions de l’UEFA. “Si j’étais spectateur, j’aurais été très impressionné par ce qu’il a fait ce soir. Mais en tant qu’entraîneur, j’espérais qu’il soit dans un mauvais jour. Sans Messi, le Barça est la meilleure équipe du monde. Avec lui, il est dans un autre monde”, philosophe l’entraîneur adverse, Robin Dutt … Lire la suite sur Burkina 24 Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre