Mali : premier contact officiel avec ATT

590 0
Le président ATT. Photo archives tv5.org

Après le coup d’Etat du 22 mars dernier au Mali contre le président Amadou Toumani Touré, aucune information claire sur son sort n’a été donnée. Le ministre des Affaires étrangère de la France a déclaré ce mardi 27 mars que son ambassadeur au Mali, Christian Rouyer a eu un contact téléphonique ‘’rassurant’’ avec ATT qui serait dans un lieu sécurisé.

Ce premier contact officiel qui aurait eu lieu le 26 mars avec le président ATT après le coup d’Etat, bien que rassurant, n’enlève rien au fait que son sort reste inconnu, car jusqu’à présent l’on ne sait pas s’il est aux mains des putschistes ou protégé par sa garde.

Situation oblige, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a ouvert ce mardi 27 mars en Côte d’Ivoire un sommet extraordinaire sur le Mali, où deux représentants de la junte devrait s’expliquer. La situation, elle demeure confuse sur le terrain.

Même si la junte au pouvoir demande le soutien de la CEDEAO, le coup de force est condamné par la communauté internationale. Et la contestation contre les putschistes gagne également  du terrain sur place à Bamako avec des manifestations hostiles et des déclarations de partis politiques.

Acculée de toutes parts, de l’intérieur comme de l’extérieur, la junte qui a du reste du mal à justifier le coup d’Etat, ne  sait où mettre la tête. Contrairement à ce que l’on aurait imaginé, le capitaine Amadou Sanogo a lancé, un appel aux rebelles qui gagnent du terrain dans le nord, à cesser les hostilités et à négocier.

Vivement qu’une issue rapide soit trouvée à la crise avant qu’elle ne se transforme en une véritable grogne politico-sociale. Une crise dans une autre déjà compliquée à gérer prédit des lendemains incertains.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *