Quand La mode se rallie à la cause…Contre le traffic humain!

188 0
Source:http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-17492069

C’est dans la semaine du Johannesburg Fashion Week, en Afrique du Sud, que s’est déroulé le défilé « I Can’t Be Bought » (Je ne peux pas être acheté), qui fut hors du commun! En effet, les organisateurs ont voulu mettre l’accent sur les horreurs que subissent les enfants trafiqués en y insérant des créations où étaient reflétées les expériences des enfants abusés.

C’est le groupe « Child Trace » qui est derrière ce concept. Selon les organisateurs, c’est environ plus d’un million d’enfants qui sont victimes de trafic humain chaque année à travers le monde, dont 40.000 en Afrique du Sud.

Ce défilé fait parti d’une campagne de sensibilisation en cours à travers l’Afrique du Sud afin d’amasser des fonds pour l’identification et la vérification d’une base de données qui permettra de retrouver d’une manière plus efficace des enfants victimes de trafic humain.

« Sans cette base de données, qui utiliser la technologie iris, ce sont des milliers d’enfants qui n’auront pas d’espoir d’être retrouvés » selon les militants et organisateurs de l’événement.

Leur rêve serait bien sûr que tous les enfants sud africains soient dans le système, particulièrement ceux vivant dans les zones rurales du pays.

Avec ce défilé, l’organisme « Child Trace » espère amasser assez de fonds pour l’identification et la vérification des données afin de retrouver ces enfants.

Pour voir les images du défilé : http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-17492069

Source : http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-17492069

 

Judith François Langevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre