SNC 2012 : Forum des collectivités, pour une prise en compte de la culture dans les différents aspects du développement

486 0
©BURKINA24

Dans l’optique de faire prendre conscience de l’importance de la culture dans les différentes phases du développement, les organisateurs de la 16e édition de la Semaine Nationale de la Culture ont réuni à Bobo-Dioulasso, ce jeudi 29 mars, à la Maison de la Culture, des responsables de différentes collectivités territoriales afin de mieux s’ en imprégner en suivant des communications autour de la problématique.

Ce sont trois communications données par trois personnalités au fait du de la culture qui ont tenu en haleine le public de la Maison de la Culture, composées en majorité de maires de communes du Burkina Faso.
Le premier à prendre la parole fut Monsieur Désiré OUEDRAOGO, Directeur des Etudes et de la Planification du Ministère de la Culture et du Tourisme. Il a exposé sur la Politique Culturelle de notre pays. Un diagnostic a permit de découvrir les riches et diverses composantes de notre Culture. Cependant, il existe des problèmes qui ralentissent le développement des différents axes de notre culture. Il a évoqué, entre autres, la faiblesse des offres de formation, la faible expertise dans de nombreux métiers d’accompagnement des artistes. Il a cependant noté que des changements positifs grâce à des structures comme l’ENAM, l’ISIS, l’INAFAC qui mettent sur le marché de l’emploi des personnes ressources capables d’assumer des tâches liées à la bonne visibilité des différents métiers liés à la Culture dans notre pays.
Le second intervenant, Monsieur Jacob YARABATIOULA a exposé sur l’importance pour les collectivités territoriales d’insérer la Culture dans leurs différentes politiques de développement. Partant d’exemples précis, il a attiré leur attention sur l’importance du Patrimoine dans le développement de ces collectivités. Si la prise en compte du Patrimoine est essentielle, il est aussi revenu sur la nécessité de le sauvegarder, de le promouvoir et d’en créer davantage. Avec des chiffres à l’appui, il a démontré que la Culture est un véritable levier du développement, si on s’y implique réellement.
Le troisième intervenant, David SANON, de Arterial Network a exposé sur la nécessité de créer des réseaux dans la réussite des différents projets artistiques. Les réseaux permettent d’informer sur les différentes facettes de la Culture dans notre monde. Il est nécessaire pour toute collectivité territoriale de chercher des partenaires en interne comme hors du pays, pour booster son développement à travers la culture.

De ces trois communications, l’on peut retenir que la Culture est un socle sur lequel toute Nation qui veut se réaliser doit s’appuyer. Elle permet une réelle intégration des peuples et leur apporte des devises substantielles. Les échanges nourris ont mis en exergue la volonté de toutes les collectivités territoriales à insérer le domaine de la culture dans le plan de développement.

Rialé



bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *