Burkina24 se présente à l’opinion nationale

555 5
Les confrères ont suivi sous tous les angles le lancement de Burkina24 © B24

Ce vendredi 13 avril 2012, votre organe de presse en ligne qui vous livre l’actualité 24h/24, a fait son premier grand pas médiatique. En effet, il a convié ses confrères de la presse écrite, parlée, en ligne et télévisée pour leur présenter burkina24.com. Retour sur les grands axes de ce petit déjeuner de presse.

A 9h15 mn, Abraham Bayala, co-fondateur de Burkina24, accompagné du directeur administratif, Dieudonné Lankoandé et de quelques membres de la rédaction de l’organe  habillés aux couleurs de Burkina24.com, accueillaient les journalistes dans la salle de rédaction. C’est pied levé et debout que la première partie du déjeuner de presse commence.

Comment et pourquoi Burkina24 ?

Leur souhaitant la bienvenue, il a procédé à la présentation des hôtes des journalistes. Puis, Abraham s’est livré à la genèse de Burkina24.com. Trois jeunes Burkinabè vivant au Canada, dont lui, ont assisté de façon discontinue et par médias étrangers interposés aux tristes évènements qui ont marqué l’année 2011. D’où l’idée a germé de créer un média au Burkina, spécialisé dans l’information 24h/24 et qui donnera des nouvelles du Faso à ses fils vivant à l’extérieur du pays. Des nouvelles recueillies sur place, traitées et diffusées par des journalistes plongés dans l’actualité du Faso.

Le projet a été mijoté. Le site a été monté et lancé d’abord au Canada. Les premiers consommateurs, tant de la diaspora que nationaux, ont apprécié. Alors, il a été décidé de mettre en place une équipe à Ouagadougou. Cela a été fait.  Et depuis, Burkina24 ne fait que grandir. Depuis sa création, le site a enregistré jusqu’à ce jour 10 millions de visiteurs et 1 500 internautes le consultent par jour. « C’est un début », a exprimé Abraham Bayala, qui a attiré l’attention sur l’absence de soutien financier de l’Etat et des sacrifices financiers consentis par les co-fondateurs pour motiver l’équipe.

Les  différents visages de Burkina24

Cela dit, il a donné la parole à Dieudonné Lankoandé pour présenter  la plateforme de Burkina24. Les journalistes présents ont pu ainsi visionner (nous vous dispensons de lire un long écrit car  il vous suffit de cliquer sur les noms suivants pour en savoir davantage) Burkina24.com, Burkina24 sports, Burkina24Live,  Gastronomie du Burkina, Burkina24 photos, B24 TV.

Il a aussi expliqué que Burkina24 est sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, twitter, Google+ et Youtube.

Perspectives ?

Abraham (à gauche), assisté de Dieudonné, ont expliqué les perspectives de Burkina24 ©B24

La pièce d’identité de Burkina24 ainsi livrée aux journalistes, il leur a été donné le loisir de satisfaire ce qui leur reste de  curiosité. Celle-ci s’est focalisée sur les rapports qu’entretient  Burkina24 avec  ses confrères en ligne comme Fasozine.com, Lefaso.net, BurkinaPMI/PME et ses perspectives.

« Nous n’avons pas de contacts directs pour le moment avec ces organes, mais nous l’envisageons dans un proche avenir », a été la réponse de Abraham Bayala.  Quant aux perspectives, Burkina24 compte, de l’avis du co-fondateur, conforter son assise  sur tout le territoire national en ayant notamment des correspondants. A l’extérieur, en plus de l’équipe centrale du Canada, Burkina24 a deux correspondants en France, un au Sénégal et un autre aux Etats-Unis.

« Mais avec environ 5% de Burkinabè qui ont accès à l’Internet, vous pensez pouvoir toucher beaucoup d’entre eux ? » telle a été l’inquiétude d’un confrère de Thierry Nabyouré, le rédacteur en chef de Burkina24 absent pour cause de mission. Et voici la réponse d’Abraham : « Internet est un média d’avenir ».

Internet est un média d’avenir et Burkina24 ambitionne d’en être l’un des plus grands pionniers.

En attendant, à 10h, les confrères se sont retrouvés, pour la deuxième et dernière  partie de la cérémonie, dans un cadre convivial où ils ont poursuivi les échanges à  pain… pardon, à bâtons rompus !

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. Vous save ls autorit?s du faso doive vous soutenir. Moi personellement a vehicler un projet fascinant comme celui la.Mais ca m a ?t? dificile car les Gourou au pays nous mettent les batton sur les roues. Le pr?si meme peut vous aider mais mes amis, il y a toujour des vautours autours. Atendez que le PM fasse le netoyage du pays et vous aurrez de l’AIDE. pour l’instant tenez bon.

  2. THIOMBIANO Honor? A. |

    Bon vent et au plaisir de vous apporter un plus dans vos projet.
    Ceci pour vous informer de ma disponibilit? ? vous accompagner d’une fa?on plurielle dans les activit?s de BURKINA24.COM

  3. Je suis fascin? par tout ce qui est media en ligne car on a l’info en tout temps. J’apprecie enormement B24 dont les infos me servent souvent de scoop pour mes amis. Je vous souhaite d’etre une reference pour le Burkina.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *