Dialogue inter-malien : corridor humanitaire au nord, une urgence

166 0
Ph: lexpress.fr

Les discussions inter-maliennes à Ouaga ont été suspendues ce soir aux environs de 19h pour être reprises demain dimanche à 11h. De ce qu’ont laissé entendre les participants, l’établissement d’un corridor humanitaire au nord du Mali est une urgence. Oumou Traoré/Touré, une représentante des ONG féminines maliennes, a caractérisé la situation qui y prévaut de « catastrophique ».

 En ce qui concerne la sortie de crise (Premier ministre, gouvernement de transition, etc.), il ressort que globalement, les positions sont divergentes. Mais des membres de délégations, tel Soumaïla Cissé (classe politique) ou Mamadou Bakayoko (société civile),  assurent qu’il y aura consensus demain. Quant à la rébellion touareg, les avis semblent pencher pour des négociations avant d’envisager, le cas échéant, un moyen plus ferme. On en saura certainement davantage demain dimanche où le médiateur Blaise Compaoré proposera aux forces vives une feuille de route.

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre