Dialogue inter-malien: Des dizaines de personnalités maliennes déjà présentes à Ouagadougou

208 3

Le médiateur de la crise malienne, le Président Faso, M. Blaise COMPAORE, convie ce week-end à Ouagadougou, la classe politique malienne, les leaders religieux et la société civile à des échanges pour réussir la transition politique en cours à Bamako. A cet effet, des dizaines de personnalités maliennes sont déjà arrivées à Ouagadougou par vol spécial ce vendredi 13 avril 2012 vers 23heures pour participer à ce dialogue de la paix, entre malien. 

Avec le Président du Faso, médiateur de la CEDEAO, ils entendent, à Ouagadougou, jeter les bases d’un Mali nouveau, démocratique et uni. L’ouverture des travaux, est prévue pour ce samedi 14 avril à 10h à OUAGA 2000.

Le principal plat de résistance serait la question de la nomination du Premier ministre, la constitution du gouvernement d’union nationale et la durée de la transition. Les différends acteurs sont venus à Ouagadougou avec un élan d’optimisme, dans le but de sauvegarder les intérêts supérieurs du Mali.

Dioncounda TRAORE, ancien président de l’Assemblée nationale, Investi président par intérim, le 12 avril 2012 à Bamako, s’est engagé à dialoguer avec la les acteurs politiques maliens en vue de mettre en œuvre l’accord politique signé avec la junte militaire sous l’égide du médiateur Blaise COMPAORE.

Les priorités de ce dialogue consisteraient, pour l’heure, à organiser des élections démocratiques et à combattre la rébellion dans le Nord pour une restauration de l’intégrité territoriale du Mali.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Il y a 3 commentaires

  1. courage au malien! courage au m?diateur. la tache s’annonce longue et ardue. j’esp?re que l?int?r?t commun saura l’emporter sur personnel.

  2. il sera en tout cas un peu difficile voir impossible pour traor? de pour dans 40jours form? un gouvernement.pr?parer les ?lections et de plus pouvoir repousser les rebelles.il fallait vraiment une rencontre.

  3. La r?unification du pays est la n?cessit? pour l’heure. Venir ? Ouagadougou pour parler de la nomination d’un premier ministre et la dur? de la transition sont peu prioritaires. Tant que le pays n’est pas r?unifi?, il ne peut ?tre question d??lection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre