L’Ambassadeur Idriss fait la revue des projets financés par New-Delhi

539 0

L’Ambassadeur du Burkina Faso en Inde, SEM Idriss Raoua Ouédraogo, a effectué le 16 avril 2012 une visite de travail au siège d’EXIM Bank (EXport-IMport Bank of India) à Mumbai. Il a notamment échangé avec Madame Geeta Poojary, Manageur General et monsieur David Rasquinha Directeur Exécutif de ce groupe bancaire indien.

Au cours de cette séance de travail, les deux parties ont passé en revue les projets financés par le Gouvernement de l’Inde au profit du Gouvernement du Burkina Faso. Elles ont également examiné ceux en cours d’exécution et ceux qui le seront bientôt.

Pour ce qui concerne les projets déjà exécutés, outre le Pan African e- net project inauguré en 2009, et ayant entre autres objectifs le développement de la télémédecine et la télé éducation, les échanges ont porté sur le bilan du projet d’acquisition de tracteurs et équipements agricoles d’un montant de 30 millions de dollars US. Ce projet totalement exécuté a été d’une grande contribution à la mécanisation agricole du Burkina Faso.

Au titre des projets en cours d’exécution, il a été question de faire le point de la mise en œuvre du projet de construction de l’usine de transformation de tomate de Loumbila. Le coût global de financement de ce projet est de 15 millions de dollars US. A ce jour, 80% des équipements industriels ont été expédiés au Burkina Faso et le niveau d’exécution du projet est satisfaisant.

Le deuxième projet en cours d’exécution, est celui de l’électrification rurale, d’un montant de 25 millions de dollars US. Pour ce projet, la procédure de sélection des prestataires est terminée. Les deux parties travaillent aujourd’hui à une accélération de la procédure d’exécution des travaux.

Les nouveaux projets à financer concernent l’acquisition de bus pour un montant de 23,6 millions de dollars US, par le biais de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), et la construction de logements sociaux estimé à 22,5 millions de dollars US. EXIM Bank Inde s’est félicitée de cette visite de travail qui a permis un échange précieux d’informations avec l’Ambassadeur Ouédraogo sur la mise en œuvre des projets, et sur le niveau d’exécution des travaux en cours. Elle a salué l’engagement du Gouvernement du Burkina Faso à l’exécution diligente des nouveaux projets, et l’a encouragé à plus de diligence dans l’utilisation des crédits en vue de décaissements efficients à l’exécution de ces projets.

L’Ambassadeur du Burkina Faso a exprimé toute sa satisfaction pour la qualité des relations existant entre les deux pays, l’assistance d’Exim Bank et l’appui important du Gouvernement de l’Inde dans le développement socioéconomique du Burkina Faso. Il a recommandé la tenue régulière de rencontres techniques de concertation entre Exim Bank et les ministères techniques du Burkina Faso en charge de la mise en œuvre des projets, afin de pouvoir lever toute entrave à la bonne exécution de ces projets. Cela permettra d’améliorer le taux d’absorption des lignes de crédits mises à la disposition du Gouvernement du Burkina Faso.

Il a enfin invité Exim Bank à effectuer une visite de travail au Burkina Faso dans le but de pouvoir échanger avec les différents acteurs impliqués dans la gestion et le suivi des projets financés par le Gouvernement de l’Inde.

L’Ambassadeur a saisi l’opportunité de sa présence à Mumbai pour rendre une visite de courtoisie au Groupe Alok Industries, partenaire du Burkina Faso pour la mise en œuvre d’une unité industrielle de filature du Burkina Faso.

Ambassade du Burkina-Faso à New-Delhi

DCPM-MAECR



Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *