Systèmes de santé au Burkina : Le SPONG met en oeuvre un projet avec l’appui de GAVI Alliance

459 0
Les officiels lors du lancement du projet ©BURKINA24

En marge de la 2e semaine africaine de la vaccination (23 au 28 avril 2012), du parrainage du ministre de la santé, représenté par son conseiller et avec la présence de la représentante résidente de l’organisation mondiale de la santé (OMS) au Burkina, le Secrétariat Permanent des ONG (SPONG) a procédé ce matin vendredi 27 avril, au lancement de son projet intitulé « Soutenir l’Implication et la Participation des OSC Burkinabé à la Plateforme de Financement des Systèmes de Santé. »

Avec l’appui de l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI Alliance), ce  projet vise à renforcer durablement les capacités structurantes des acteurs pour une meilleure implication de la société civile dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques en matière de santé en général et en particulier sur la vaccination au Burkina Faso. Elle va également mettre un accent sur la vulgarisation de la Plateforme de financement des systèmes de santé –une plateforme qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste effort international et qui cherche à renforcer les systèmes de santé, de manière à accélérer les progrès vers la concrétisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement liés à la santé.

Pour l’opérationalisation du projet, de mars à décembre 2012, le SPONG va entre autres, cartographier les organisations de la société civile (OSC) actives en santé au Burkina Faso, évaluer la contribution des OSC  à la mise en oeuvre du volet vaccination dans la contractualisation du Programme d’Appui au Développement Sanitaire (PADS), organiser des formations sur l’analyse et le suivi budgétaires des systèmes de santé, sensibiliser les acteurs étatiques et renforcer les capacités des cadres de concertation locale des OSC en santé (commune et région). Toutes ces activités vont  permettre à ce réseau qui regroupe une centaine d’ONG et associations intervenant au Burkina de passer au peigne fin la politique nationale de santé et d’analyser le système de santé en vue d’aller en dialogue constructif avec l’Etat et toutes les autres parties prenantes.

Le PCA du SPONG répondant aux journalistes ©BURKINA24

Principal partenaire financier du Burkina dans le domaine de la vaccination, GAVI Alliance intervient dans le renforcement des services de vaccinations (RSV), le soutien à la sécurité des injections (SSI), l’introduction des nouveaux vaccins (pentavalents) et le renforcement des systèmes de santé (RSS). L’organisation a ainsi permis la réalisation de la revue approfondie du Programme élargi de vaccination (PEV) en 2003 et l’élaboration d’un plan stratégique en 2005.

Réunissant des acteurs clefs dans le but d’accélérer les progrès dans le domaine de la vaccination, l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI Alliance) est un partenariat public-privé unique qui a pour mission de sauver la vie des enfants et de protéger la santé des populations en élargissant l’accès à la vaccination dans les pays pauvres. GAVI assure la prévention de millions de décès, chez les enfants âgés de moins de 5 ans et contribue à réduire la mortalité infantile – 5,4 millions de décès ont été prévenus depuis sa création en 2000. Les acteurs regroupés au sein de Gavi sont entre autres, les gouvernements donateurs, l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé, la Banque Mondiale, la Fondation Bill et Melinda Gates, les industries pharmaceutiques, des institutions de santé publique ainsi que la société civile. En s’appuyant directement sur la demande des pays, GAVI finance des programmes de vaccination dans les pays à faible revenu en facilitant l’approvisionnement en vaccins nouveaux ou sous-utilisés destinés aux enfants de moins de cinq ans.

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *