Kundé 2012 : Une pléiade d’étoiles, de sonorités et … de belles femmes !

384 3
Kundé d'or 2012 décerné à Eugène Kunker

 C’est dans un Palais des sports comble de gens « bien sapées » que le baromètre de la musique burkinabè a livré ses résultats pour l’activité musicale 2011. La crème du showbiz burkinabè et de quelques parts de l’Afrique a tenu à voir de ses propres yeux ce show de stars au soir du vendredi 27 avril. Toutes les étoiles annoncées à ce grand rendez-vous étaient là, et d’autres n’ont pas hésité à venir se faire plaisir.

La soirée a commencé sur une création qui a mêlé danse et paroles avec Don Sharp, Ombr Blanch et leurs danseurs. Cela a précédé un court message vidéo de la marraine, absente comme les années précédentes. Le calendrier de la première dame serait-il chargé chaque fois qu’il y a Kundé ? La question reste posée ! Elle s’est faite représentée par l’épouse de premier Ministre, Mme TIAO.

Les premiers trophées à être octroyés sont d’hommage. Ainsi, le Larlé Naaba Tigré a reçu le Kundé décerné à son grand-père le Larlé Naaba Ambga, en compagnie du doyen en âge de la famille royale : « Merci aux Kundé et à tous pour l’hommage rendu à mon grand-père, à votre grand-père. Que Dieu bénisse les Kundé et leurs organisateurs. » Un hommage a été rendu au Gandaogo national Georges Ouédraogo à travers un trophée reçu par son fils Athanase Ouédraogo, après une vidéo biographie très ovationnée par le public. Le dernier hommage est revenu à la vieille Hado Léontine Gorgo, qui a été émue de recevoir un tel trophée.

Kundé du meilleur espoir : Patrick Kabré. Ph-B24

La scène a été illuminée par différents artistes tels que les jeunes Cisbi et Eldji, Neil Djamilah et ses danseurs, les X-Maleya qui ont le reçu le trophée de meilleurs artistes d’Afrique centrale, l’ivoirien S Kelly qui a obtenu celui d’Afrique de l’Ouest. En exclusivité mondiale, nous avons pu découvrir le premier morceau du prochain album de Dez Altino, le nouveau chouchou des dames. La Malienne Doussou Bagayoko, le Sénégalais Ismaël Lô, la camerounaise Lady Ponce et le Caribéen Guilou ont aussi fait forte impression. Mais pas autant que le congolais Kanda Bongo Man qui, selon le ministre des Droits humains, a rappelé à certains qu’ils ont été jeunes.

Le clou de la soirée a bien sûr été l’attribution du Kundé d’or. Cette année, le public et le Jury ont semblé s’être mis d’accord pour le décerner à Eugène Kunker, pour son “Tsunami”. De nombreux mélomanes s’attendaient pourtant à ce qu’il soit décerné à la sœur Bassavé Safoura Delta. Elle serait, selon eux la plus connue des trois concurrents. Elle a quand-même reçu le Kundé du meilleur artiste féminin, en laissant celui de l’artiste le plus joué en discothèque à son autre adversaire Prince Zoetaaba.

De leur côté, les organisateurs, par la voix de Soré Salfo dit Jah Press, se sont dits satisfaits de l’évènement. Dans son discours, le commissaire a par ailleurs invité les sponsors à s’approprier les annonces sur la « plus forte audience sur la RTB en terme d’émission »

La pléiade de belles femmes

© Burkina24

Le Burkinabè moyen a pu être choqué de voir que malgré la « galère » qui règne en ce moment, beaucoup peuvent débourser autant pour une soirée, mais il a dû être amusé de voir qu’il y avait plus de femmes que d’hommes. Et quelles femmes ! Aussi brillantes que les étoiles, elles ont bien des fois détourné l’attention portée aux stars vers elles. Elles rivalisaient de style, en gardant en commun le talon-aiguille, et donnaient tout son sens à la phrase du Sénégalais Ismaël Lô « Toutes les femmes sont des reines ». Il n’a d’ailleurs pas manqué de le dire lors de sa prestation scénique et avant de recevoir le Kundé d’honneur que lui valent ses 40 ans de carrière musicale : « J’aurais tellement aimé chanter en live pour toutes les femmes présentes dans cette salle. Sans les femmes, la vie n’aurait pas de sens».

 

Il y a 3 commentaires

  1. slt ? tou! particuli?rement moi je n? pas ete contente car le kund? dor je ne le connais pas! quesqu’il fait comme musique? Il vit ou? Mais soyons s?rieux on ne peut pas d?cerner un prix de cette envergure ? une personne dont la moiti? du pays ne connais pas? De plus changer vos mani?res de faire jouer les artistes. Je pr?f?re que le musicien joue son morceau en entier au lieu de couper couper les morceaux!je suis d??u des kund? de cette ann?! bonne journ?e ? tous et bon vent au kund

  2. la c?l?bration de la musique burkinab? c’est bien mais quelle est la part du public dans cette histoire. Je pense que le kund? d’or doit ?tre l’affaire du public et non de quelques personnes r?unies dans un comit? dit jury. Vous appelez le public ? voter pour apr?s vous foutre de nos votes. Pour que le jury du kund? d’or soit cr?dible il faut associer directement les votes des gens en y affectant un pourcentage sinon les jeux sont d?j? faits. il faut arr?ter de nous duper. Par rapport aux prestations des artistes il faut aussi ?voluer en proposant un plateau live au public. c’est vrai il y a un pl?iade d’artiste mais tout se pr?pare. Je suis vraiment d??u par Big Ben qui passe le temps ? crier ? la t?l? il faut du live il faut du live et qui accepte ?tre le pr?sentateur d’un ?v?nement musical aussi grand comme les kund?s o? il n’y a que du play back. Big Ben il faut ?tre cons?quent avec toi m?me. Mr Sor? nous sommes dans une nouvelle ?re o? c’est la transparence donc revoyer la mani?re de designation du kund? d’or en impliquant le public sinon tu viens t?asseoir devant ta t?l? de 20heures ? 1heures du matin alors que le r?sultat est connu depuis une semaine. Aussi comment Maguy peut ?tre membres du commissariat et ?tre pr?sentatrice. Jah presse il ouvrir le gombo ? d’autres personnes sinon il ne reste que papus et djiga s’y m?lent et voil? le gombo reste en famille. Vraiment Jah Presse votre histoire de kund? il faut y mettre un peu de transparence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre